Sommaire
Article publié le 03/05/2021 à 09:15 | Lu 4670 fois

La fin d'Alzheimer, le programme par le Dr Bredesen (livre)




Cet ouvrage, deuxième volet de La Fin d’Alzheimer (2018, ed. Thierry Souccar), expose en détails la méthode utilisée par l’équipe du Dr Bredesen auprès de ses propres patients, pour qu’ils retrouvent la santé et améliorent leurs capacités cognitives. A paraitre le 12 mais 2021 (384 pages, 23,90 euros).


On se souvient de l’ouvrage du docteur américain Dale Bredesen intitulé La Fin d’Alzheimer publié en 2018 dans lequel ce chercheur américain de l’Université de Californie l’arrivée d’un protocole capable « d'inverser les symptômes de la maladie d'Alzheimer ».
 
Aujourd’hui donc, le chercheur revient avec un nouveau livre dans lequel il détaille les différents éléments de son programme qui montre que « le déclin cognitif et la maladie d’Alzheimer, sont réversibles. Des centaines de malades en font l’expérience aux Etats-Unis en ce moment ». Et plus de la moitié n’aurait « en effet plus aucun symptôme, selon une étude à paraître ».
 
« Dans ce livre, j’explique, pas à pas, quel plan d’action mettre en place en fonction de chaque profil » précise le docteur. « Souffrez-vous d’inflammation chronique ? Souffrez-vous d’une résistance à l’insuline ? Votre taux de nutriments, d’hormones et de facteurs de croissance est-il optimal ? Êtes-vous immunodéprimé ? Avez-vous été exposé à des agents toxiques ?… ».
 
Des tests prescrits permettent ainsi de déterminer les facteurs de risques individuels et ensuite, en fonction des résultats, le patient suivra un programme personnalisé, adapté à son profil et à ses besoins.
 
Dans la pratique, ce programme porte sur 15 points principaux (équivalent aux 15 facteurs de maladies
testés).
 
Parmi les éléments clés du programme : un régime alimentaire anti-inflammatoire de type cétogène, riche en végétaux et en corps gras, un jeûne d'au moins 12 heures chaque jour, l'amélioration de la qualité et de la durée du sommeil, la diminution de l'exposition aux toxiques et leur élimination, des exercices de stimulation cérébrales, l'activité physique régulière...
 
Rappelons que la maladie d’Alzheimer entraîne une perte progressive de la mémoire. Elle résulte d’une lente dégénérescence des cellules du cerveau. Ces altérations sont associées à l’accumulation de dépôts constitués d’une substance appelée amyloïde-β dans le cerveau.
 
De nos jours dans le monde, plus de 50 millions de personnes souffrent de démence ; et donc bien sûr, de la maladie d'Alzheimer…
 
En France, en 2020, environ 900.000 personnes sont atteintes (sans compter les proches directement impactés) et cette maladie va considérablement se développer dans les années à venir avec le vieillissement des populations.
 
On estime ainsi que plus de deux millions seront touchées en 2040, avec plus de 225.000 nouveaux cas nouveaux chaque année, un âge moyen de 75 ans pour les premiers symptômes et 2 à 3 ans de durée moyenne de la pose du diagnostic de la maladie d’Alzheimer après le début des premiers symptômes…