Sommaire
Article publié le 09/02/2022 à 01:00 | Lu 4287 fois

L'Odas récompense l’Ouort de Benevènt, un jardin collaboratif autour des âgés et de leurs proches.




​​De nombreuses actions, visant à lutter contre l’isolement des proches aidants et à mieux reconnaître leur situation, sont mises en œuvre dans les territoires. Pour identifier et promouvoir les initiatives les plus innovantes ou exemplaires, la CNSA et l’Odas ont lancé, en 2020, un appel à contributions. Résultat ? Quatre initiatives exemplaires à destination des proches aidants mises à l’honneur par un jury citoyen. Le prix coup de cœur : l’Ouort de Benevènt : un jardin collaboratif, terreau de solidarité autour des âgés et de leurs proches.


Les objectifs de cette action portée par l’Association Bien Chez Soi sont de : recréer des solidarités locales autour des personnes âgées ; de permettre aux personnes âgées en perte d’autonomie de retrouver des relations sociales et de l’estime de soi autour d’une activité liée à leur culture rurale ; de valoriser l’image de l’âge et de ceux qui accompagnent les plus âgés et d’offrir du répit aux proches aidants et leur permettre d’entrer dans un parcours de soutien.
 
Ce jardin collaboratif, porté par une équipe de bénévoles et une animatrice propose pendant sept mois par an, des activités autour de la nature, de la création artistique, du bien-être et des événements fédérateurs (concerts, spectacles…).
 
Ces animations ouvertes à tous les habitants ont notamment pour vocation de préserver l’autonomie des plus âgés et de créer les conditions du partage et de l’échange entre générations. Leur objectif est de transformer le regard porté sur l’âge et sur ceux qui accompagnent au quotidien les plus fragiles.
 
Depuis 2020, le jardin propose aux aidants un programme spécifique qui leur permet de lâcher prise, de les accompagner dans leur parcours d’aidants et de développer des solidarités de proximité.
 
« C’est très encourageant pour nous et pour d’autres territoires qui peuvent s’inspirer de notre dé-marche. L’initiative que nous portons est basée sur une forte dimension collaborative et intergénérationnelle qui a permis d’associer les aidants, mais aussi les aidés. C’est un projet que nous avons l’intention de reconduire en 2022 en l’ajustant en fonction des retours d’expérience de 2021 », Claire Voltz, animatrice du jardin intergénérationnel.
 
Créé en 1990, l’Odas (Observatoire national de l’action sociale - odas.net) est une association qui analyse l’action des collectivités publiques et institutions locales en matière de cohésion sociale.
 
Lire la fiche expertise de l'Odas :





ARTICLES LES +