Sommaire
Article publié le 18/01/2022 à 03:31 | Lu 3540 fois

L'ADMR lance l'atelier senior "Prévention des escroqueries" avec la gendarmerie du Jura




La Fédération ADMR du Jura vient de présenter au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, l’atelier « Prévention des escroqueries » mis en place dans le cadre du projet du bus Animation Prévention Information (API) et destiné aux personnes de 60 ans et plus.


L'ADMR lance l'atelier senior "Prévention des escroqueries" avec la gendarmerie du Jura
En matière d’escroqueries, les aigrefins ne sont pas à court d’idée. Notamment lorsqu’il s’agit de soutirer des sous ou de voler les personnes âgées, souvent encore bien trop crédules. Dans ce contexte, l’ADMR a mis en place un atelier senior baptisé « Prévention des escroqueries » avec l’aide de la Gendarmerie du Jura.
 
Cet atelier est composé d’une séance de 2h ayant pour objectif de prévenir les risques d’abus ciblant les seniors et plus précisément les personnes âgées.
 
Durant cette séance, la « Maison de protection des familles de la Gendarmerie » présente les différents risques d’abus : cambriolage, démarchage à domicile, arnaque à la fausse qualité, vol d’opportunités et les attitudes à adopter face à ces risques : donner l’alerte (17), porter plainte ou s’adresser à son entourage pour éviter d’être face à des situations de danger ou des escroqueries.
 
Ces ateliers sont proposés gratuitement aux communes jurassiennes et aux participants et permettent avant tout de créer du lien social et de la convivialité. Un premier atelier a été organisé à Commenailles le 7 décembre 2021 auprès de 16 participants. Deux autres ateliers sont prévus à Rahon, le 9 février 2022 et à Chaussin, le 2 juin 2022.
 
Ceci est mis en place dans le cadre du bus aménagé Animation Prévention Information (API) qui permet l'accueil du public lors d’ateliers collectifs de prévention.
 
A ce jour, ce projet a démarré en mai 2019 et a rassemblé 456 participants autour de 400 séances sur différentes thématiques telles que l’initiation à l'informatique (utiliser une tablette tactile, réaliser des démarches en ligne, se servir d'une visioconférence), le divertissement (jeux sur tablettes, jeux de société...) ou encore le "bien-vieillir" (prévention des arnaques, maintien à domicile).
 
Pour rappel, l’ADMR est l’un des principaux acteurs de l’aide et des soins à domicile dans le département. Son rôle est de promouvoir cet atelier auprès des partenaires et des participants et d’assurer la communication et la logistique pour la bonne mise en place des séances.