Index senior : il ne doit pas avoir comme unique finalité le rééquilibrage du système de retraite

Le gouvernement réfléchit actuellement à la création d’un index senior pour les entreprises. Ce dispositif viserait à favoriser l’emploi des personnes de plus de 55 ans avec un fonctionnement identique à l’index de l’égalité professionnelle femme/homme. Le point avec Expertconnnect.





L’ambition affichée du ministre du Travail, Olivier Dussopt, est de faire prendre conscience de la nécessité d’employer des seniors pour rééquilibrer le système de retraite.
 
En France, le taux d’emploi des plus de 55 ans reste nettement inférieur à la moyenne européenne (et ce n’est pas nouveau). En 2021, il était de 56% pour les 55-64 ans contre 60,5% dans la zone euro et 72% en Allemagne.
 
Au-delà d’un rééquilibrage du système des retraites, l’emploi des seniors constitue une réelle opportunité pour l’économie française. Dans le « Le travail post-retraite », livre édité par Experconnect, Caroline Young et Jean-Yves Rouaux rappellent « les 54 mérites méconnus des seniors au travail ».
 
Parmi eux :
 
  • les seniors constituent un vivier de compétences pointues suite à leur forte expérience
  • ces professionnels sont particulièrement accommodants, prêt à accepter une moindre rémunération au profit d’un travail qui leur plaît et dans lequel ils se sentent utiles
  • il a été prouvé que, grâce à une éducation plus stricte, les seniors ont des valeurs travail remarquables : ils resteront fidèles à l’entreprise, ont le goût du travail bien fait et sont réceptifs aux consignes, valeurs aujourd’hui délaissées par les nouvelles générations plus individualistes
  • la capacité des seniors à faciliter l’intégration des nouveaux entrants souvent intimidés et déboussolés par leur nouveau cadre de travail
  • les transmissions opérées par les seniors : « ces transmissions, autant que nous avons pu le constater, sont celles des savoirs, des savoir-faire, mais aussi des savoir-être » souligne Caroline Young, Présidente d’Experconnect.
 

La métallurgie, l’aéronautique, l’enseignement et le secteur de la santé ont actuellement besoin de ces travailleurs très expérimentés afin de pallier le manque de formation des nouveaux arrivants.
 
Enfin, une plus forte employabilité des seniors se révèle être bénéfique pour la société toute entière. Le revenu des seniors contribue à soutenir la consommation.
 
Au-delà de la période classique d’activité professionnelle, il est aussi prouvé que le travail post-retraite est bon pour la santé des seniors. Une étude mise en avant par Experconnect a montré que reculer la retraite de 60 à 65 ans équivaut à diminuer le risque de démence de 15%.
 
Il devient donc urgent de changer la perception de la séniorité au travail. C’est non seulement bon pour l’équilibre des retraites, mais surtout et aussi pour la performance globale des entreprises, la sauvegarde et la transmission des compétences et savoirs, la consommation, le retraité et sa santé. Et rendre aussi notre société plus inclusive. 
 
Depuis 2005, Experconnect a constitué une importante communauté d’experts dans les métiers de l’industrie. Elle s’annonce comme la « seule entreprise dédiée à la valorisation de l’expérience des retraités et préretraités ».

Article publié le 13/01/2023 à 01:00 | Lu 1597 fois




Twitter
Facebook