Sommaire
Article publié le 25/01/2017 à 09:26 | Lu 1841 fois

Héritage, patrimoine, successions de Jacques Benhamou (livre)

Les éditions La Martinière publient le dernier ouvrage de Jacques Benhamou, le notaire de l’émission « Ça peut vous arriver » de Julien Courbet. Intitulé « Héritage, patrimoine, successions », il revient en détails sur les grandes questions que l’on peut se poser en matière de transmission. A noter que les droits d’auteur iront à deux institutions caritatives.


Héritage, patrimoine, successions de Jacques Benhamou (livre)
La fiscalité en matière de d’héritage et de transmissions est devenue un véritable enjeu de société. Notamment avec le vieillissement de la génération du baby-boom. Et ce n’est que le début de cette tendance de fond).
 
Dans ce contexte, Jacques Benhamou, notaire honoraire et jazzman, que les auditeurs de RTL connaissent bien, va publier le 9 février prochain, la « bible » des questions de droit des successions et de la famille à destination du grand public.
 
Un ouvrage  de 592 pages (25 euros) dans lequel l’auteur se propose de « vulgariser » toutes ces questions : comment puis-je assurer l’avenir de mes enfants ? Quelles différences entre le Pacs et le mariage ? Quelles sont mes obligations légales vis-à-vis de mes beaux-parents ? Comment limiter les droits de succession ? Comment investir mes économies en bénéficiant d’avantages fiscaux? Comment peut-on protéger un enfant handicapé ?...
 
« Pas besoin d'être juriste, ni de posséder une étude de notaire pour connaître l'essentiel de ses droits et devoirs en matière de patrimoine, pour être initié au droit de la famille, ainsi que pour démêler l’écheveau fiscal » assure l’éditeur de ce livre clair et accessible au plus grand nombre.
 
Cet ouvrage nous le prouve par A plus B, nous révélant que l'héritage excède largement le strict champ financier, que l'on hérite également d'un nom, de valeurs que la loi se fait fort de défendre. Rappelons que depuis vingt ans, le patrimoine a augmenté plus vite que les revenus. Les transmissions, en euros constants 2015, sont ainsi passées de 60 à 250 milliards depuis 1980 et représentent aujourd’hui 19% du revenu disponible net des ménages, contre 8,5% en 1980 !