Sommaire
Article publié le 27/02/2018 à 03:23 | Lu 1510 fois

GHPSJ : en savoir plus sur le cancer du côlon lors de la journée portes ouvertes

Alors l’occasion de mars Bleu, mois dédié à la lutte contre le cancer colorectal, l’équipe du service de gastro-entérologie du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph propose une journée portes ouvertes le 12 mars, pour informer et sensibiliser le public et notamment les plus de 50 ans, à l’importance du dépistage de ce cancer.


GHPSJ : en savoir plus sur le cancer du côlon lors de la journée portes ouvertes
Avec 43.000 nouveaux cas chaque année, le cancer colorectal représente, par sa fréquence, le troisième cancer chez l'homme et le deuxième chez la femme. Si l'espérance de vie s'est améliorée ces dernières années, ce cancer tue encore chaque année près de 18.000 personnes -il tue 5 fois plus que les accidents de la route.  
 
Pourtant, dans 90% des cas, ce cancer détecté à un stade précoce peut être guéri. Problème, il est très mal connu du grand public… Dans ce contexte, le Groupe hospitalier Saint-Joseph (GHPSJ) à Paris organise une journée portes ouvertes le 12 mars prochain pour sensibiliser les personnes de 50 à 74 ans à l'importance du dépistage.
 
Avant son apparition, le cancer colorectal est souvent précédé d’une lésion bénigne appelé polype, qui se développe généralement pendant plusieurs années pour devenir une tumeur maligne. Avec le temps, le dépistage de ces lésions a fait preuve de sa fiabilité. Plus concrètement, ce dépistage repose sur le test immunologique dans les selles (à faire chez soi) en l’absence de facteurs de risque et/ou sur une coloscopie en présence d’antécédents personnels et familiaux de cancer colorectal ou de signes cliniques alarmants.
 
On considère que 90% des polypes détectés par coloscopie font moins de 20 mm et qu’ils peuvent être retirés par des techniques conventionnelles. Pour les polypes plus volumineux, une nouvelle technique peut être envisagée. « Certains polypes plus volumineux et plus à risque de cancer nécessitent l’utilisation de techniques endoscopiques avancées, telle que la dissection sous muqueuse », explique le Dr Damien Levoir, gastroentérologue au GHPSJ.
 
« Cette technique récente, actuellement maîtrisée par moins de 5 gastro-entérologues en Ile de France, peut être pratiquée dans l’œsophage, dans l’estomac et dans le colo-rectum et a la particularité de présenter des conséquences fonctionnelles moindres, sans douleur post-opératoire et une durée d’hospitalisation plus courte », précise de son côté le Dr Yann Le Baleur qui pratique cette technique au GHSPJ depuis quelques mois.
 
Rappelons que ce groupe hospitalier est référent désigné par l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour la réhabilitation améliorée après chirurgie colorectale.
 
Journée Portes Ouvertes le lundi 12 mars 2018 de 10h00 à 16h00. A noter que pour la première fois, une visite virtuelle à l’intérieur du côlon sera effectuée à l’aide de lunettes adaptées.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 01:00 Le diabète en France

Jeudi 15 Novembre 2018 - 03:34 Agir ensemble contre la douleur