Sommaire
Article publié le 25/05/2020 à 03:50 | Lu 1522 fois

Facebook : une grand-mère obligée par la justice de retirer les photos de ses petits-enfants




En Hollande, une grand-mère a été contrainte par la justice de retirer les photos de ses petits-enfants qu’elle avait publiée sur Facebook, à la demande de sa fille. Sous peine d’amende.


On le sait, de nos jours, les grands-parents sont de plus en plus amateurs des réseaux sociaux et notamment de Facebook où ils sont très nombreux -au grand dam des dirigeants de Facebook d’ailleurs, qui aimeraient bien rajeunir leur internautes- à poster des photos de familles.
 
Oui mais voilà, cela ne plait pas forcément à tout le monde ! Même au sein de la même famille cela peut entrainer des poursuites judiciaires devant un juge. C’est ce qui s’est passé aux Pays-Bas, indique un récent reportage de la BBC !
 
De fait, depuis l’entrée en vigueur de la fameuse RGPD (Règlement général sur la protection des données), il faut faire très attention à ce que l’on fait des données personnelles ! Tout particulièrement en Europe. Ainsi, une fille a poursuivi sa mère en justice pour faire retirer des photos de ses enfants que la grand-mère avait publié sur les réseaux sociaux.
 
La justice a estimé que ces photos mises en ligne de manière « publique » (vs privé ou réservé à quelques personnes) pouvaient se retrouver dans les mains de tiers… Elle a donc obligé la grand-mère a retiré les photos sous peine d’amende (50 euros par jour de retard).
   
Si vous souhaitez mettre en ligne les photos de vos petits-enfants, vérifiez donc que les parents sont d’accord (un petit mail comme ça il reste un trace écrite) pour que les clichés soient publiés.