Sommaire
Article publié le 04/06/2020 à 08:56 | Lu 1955 fois

EHPAD : les visites des familles sont un véritable parcours du combattant pour l'Armée du salut




Depuis quelques semaines, les visites aux résidents des maisons de retraite ont pu reprendre. Reprendre, certes, mais sous certaines conditions… Des conditions jugées trop difficiles par l’Armée du salut qui déplore « un décalage flagrant entre les annonces d'assouplissement et la réalité d'un protocole très contraignant ».


Ce lundi 1er juin 2020, le gouvernement Macron a publié un nouveau communiqué indiquant « l'assouplissement des conditions de visite dans les EHPAD ».
 
Si cette annonce nécessaire a été saluée dans un premier temps, le nouveau protocole s'appliquant aux maisons de retraite, aux fameux « EHPAD » préconisé par le gouvernent de Macron « est loin de répondre aux attentes des professionnels du secteur médico-social et continue de pénaliser fortement les résidents et leurs familles » souligne l’association dans son communiqué.
 
Alors que ce dimanche sera celui de la Fête des mères, Sylvie Dupont, directrice des EHPAD de la Fondation de l'Armée du Salut, craint fortement le décalage entre les attentes légitimes des familles et les exigences imposées par le protocole gouvernemental...
 
En effet, il faut savoir que les règles pour les visites des personnes âgées en maisons de retraite, sont toujours aussi drastiques. Entre prise de rendez-vous et limitation de la durée des visites en passant par le respect d'un circuit sécurisé,… Tout ceci est important pour la sécurité de tous, mais rend les visites difficiles à organiser.
 
Par ailleurs, toujours selon l’association, « l'annonce du retour des bénévoles est trompeuse puisque seuls les « bénévoles habilités » pourront venir en soutien aux équipes professionnelles épuisées après trois mois de crise, et qui attendent une forte revalorisation des salaires et des conditions de travail ».
 
Enfin, il est regrettable que le protocole gouvernemental fasse porter une grande part de la responsabilité des mesures d'assouplissement sur les directrices et directeurs d'établissement eux-mêmes, quand bien même l'ensemble du pays hormis l'Île-de-France devrait être traité de manière identique puisqu'en « vert ». 
 
Ce protocole est hélas de nature à maintenir les aînés dans leur isolement et leur confinement, alors que l'heure devrait être à l'amorce d'un réel déconfinement pour les résidents en EHPAD.
 
Selon l’association caritative, « pour la fête des mères, les visites des familles s'apparenteront à un véritable parcours du combattant ! ».

Rappelons que la Fondation de l'Armée du Salut gère plus d'une dizaine d'EHPAD sur l'ensemble du territoire français.