Sommaire
Article publié le 05/02/2019 à 06:13 | Lu 1426 fois

E-Wear mesure le bien-être des résidents en EHPAD pour mieux les traiter

E-Wear Solutions est une start-up née à l’été 2017 qui développe des solutions à base d’objets connectés, notamment des textiles, œuvrant pour améliorer la qualité de vie des personnes, notamment âgées. Ce projet a été sélectionné pour l’appel à projet Silver Surfer 2019, mais n’a pas remporté de prix.


E-Wear mesure le bien-être des résidents en EHPAD pour mieux les traiter
Les premières solutions d’E-Wear visent à mesurer objectivement un indice de bien-être fiable des individus. Pour ce faire, la start-up collabore avec le CHU de Lille et analyse la variabilité cardiaque pour en déduire un niveau de bien-être physiologique.
 
Cet indice objectif, qui se veut « unique au monde », a été validé par comparaison avec des questionnaires éprouvés et reconnus dans le monde entier. Pour aboutir à cette mesure, un algorithme est utilisé. Mis au point par l’équipe du CIC-IT (laboratoire Inserm rattaché au CHU de Lille) sous la responsabilité du professeur Régis Logier, cet algorithme a d’ailleurs fait l’objet de deux brevets.
 
La solution présentée par E-wear Solutions dans le cadre de Silver Surfer s’adresse aux établissements de soin pour personnes âgées (EHPAD, services de gériatrie…).

En effet, on le sait, souvent, le personnel soignant de ces établissements rencontre des difficultés pour détecter des situations de mal-être et d’inconfort, ou tout simplement pour connaitre l’influence de certains soins et certaines activités sur le bien-être, pour les résidents qui ont des difficultés de communication et/ou sont atteints de troubles du comportement (Alzheimer par exemple).
 
Le monitoring du niveau de bien-être de ces personnes doit pouvoir les aider à anticiper certaines actions et à offrir une information précieuse pour les prises de décisions concernant les attentions à porter à ces personnes âgées.
 
Dans la pratique, la solution se compose d’un module électronique qui se clipse sur différents supports (ceinture thoracique ou patch) de manière à pouvoir être utilisée quelque-soit le cas de figure (mobilité, comportement, morphologie…). Des capteurs qui détectent le signal cardiaque sont positionnés sur ces supports. Le module traite ce signal et communique à distance l’indice de bien-être aux moniteurs du personnel soignant.

Lancé pour la première fois en septembre 2015 par Eurasanté et après quatre éditions, l’appel à projets Silver Surfer se positionne comme l’initiative référente en région Hauts-de-France pour soutenir l’innovation santé en Silver Economie dans un objectif : contribuer à la prévention santé et au soin des seniors.
 
L’originalité de l’appel à projet Silver Surfer est d’associer des utilisateurs finaux dans le processus de conception de projets répondant aux besoins des personnes âges et/ou en situation de handicap. Son principe : stimuler l’écosystème des associations, entreprises, laboratoires de recherche et start-ups e-santé des Hauts-de-France en les incitant à proposer des innovations répondant aux enjeux du vieillissement tout en s’appuyant sur les nouvelles technologies.
 
« En quatre éditions, 65 dossiers reçus et 31 preuves de concept financées, Silver Surfer s’est imposé en Région Hauts-de-France comme un outil incontournable pour le financement de l’innovation en Silver Economie », explique Etienne Vervaecke, Directeur Général d’Eurasanté.