Sommaire
Article publié le 15/04/2020 à 11:01 | Lu 2159 fois

Covid-19 : mobilisation de l'IdF pour protéger les ainés dépendants




Alors que les morts ne cessent de s'accumuler dans les maisons de retraite, les pouvoirs publics franciliens viennent de présenter le plan d’actions mis en place en faveur du soutien des personnes âgées dépendantes accueillies au sein des EHPAD dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Détails.


La situation de grande tension et de fragilité que connaissent les 700 Ehpad d’Ile-de-France a conduit le gouvernement à demander à l’ARS d’Ile de France, avec l’appui de l’ensemble des services de l’Etat, de mettre en œuvre un plan d’actions de soutien spécifique. Il était temps… En gros, un tiers des décès du au virus, concernerait les maisons de retraite médicalisées.
 
Dans la pratique, ce plan s’articule autour de deux priorités stratégiques : la maîtrise du risque épidémique au sein des établissements et la bonne prise en charge des 62.000 résidents en EHPAD
 
Sur le plan opérationnel, ce plan doit se traduire par la mobilisation d’importants renforts en personnel médical et administratif d’une part, et par le déploiement d’une stratégie élargie de tests (à ce sujet précisons que le départements des Hauts-de-Seine met en place à partir de demain un dépistage du virus dans tous les Ehpad du 92), en direction des résidents comme des personnels, d’autre part.
 
S’agissant de la maîtrise du risque épidémique, un plan de déploiement massif de tests PCR est enclenché depuis une semaine, avec l’appui des collectivités et de l’ensemble des laboratoires publics et privés de la région. Ce déploiement se fera dans les toutes prochaines semaines (il ne faudrait pas que ça tarde trop tout de même) pour l’ensemble des Ehpad de la région selon des priorités fixées par l’ARS et s’appliquant de façon homogène au niveau régional.
 
Pour ce faire
- Mise à disposition massive de tests, avec 2500 tests par jour à compter d’aujourd’hui et doublement de cette capacité d’ici la fin de la semaine afin de tester de façon élargie ou systématique les résidents et les personnels à compter de l’apparition du premier cas Covid dans la structure ;
- Priorisation du déploiement dans les établissements en fonction notamment de l’importance de la contamination, de la vitesse de propagation de l’épidémie et de l’absence de diminution du nombre de cas en dépit de la mise en place de mesures barrières ;
- Présentation des mesures de gestion à mettre en œuvre en fonction des résultats des tests, en particulier l’isolement strict des premiers résidents contaminés et l’éviction des personnels symptomatiques.