Sommaire
Article publié le 06/07/2020 à 09:22 | Lu 1612 fois

Courage au coeur et sac au dos : le livre-témoignage de Nathalie Levy sur la vie des aidants




Alors que la pandémie de Covid-19 a particulièrement frappé les plus de 65 ans –les résidents d’Ehpad représentent la moitié des décès en France– Nathalie Levy, journaliste à Europe 1, nous offre dans ce livre intitulé Courage au cœur et sac au dos, un témoignage sur sa grand-mère qu’elle a toujours refusé de placer en maison et nous dévoile le rôle d’aidant qu’elle endosse depuis des années. En librairie à la rentrée prochaine.


Courage au coeur et sac au dos : le livre-témoignage de Nathalie Levy sur la vie des aidants
Pas toujours simple d’être aidant au quotidien. Avant d’aller plus loin, rappelons que le proche aidant est en général l'époux(se), le concubin ou un parent de la personne âgée. Généralement, cette personne doit s’occuper d’un ainé en plus de son travail...
 
Même avec l’amour du monde, cette situation peut vite devenir lourde à porter… Dans ce contexte, de plus en plus de livres tentent de venir en aide à ces aidants familiaux. Le dernier en date, qui sortira le 23 septembre prochain aux éditions du Rocher, "Courage au cœur et sac au dos" de la journaliste Nathalie Levy.
 
Depuis septembre 2019, Nathalie Levy présente quotidiennement « Votre grand journal du soir » sur Europe 1. Et précédemment sur BMFTV. Mais ce que l’on sait moins, c’est que depuis des années et des années, la journaliste s’occupe quotidiennement de sa grand-mère aujourd’hui presque centenaire.
 
Comme huit millions de Français aujourd’hui -un chiffre appelé à croitre dans les années qui viennent compte-tenu du vieillissement de la population-, la journaliste prend en charge un proche âgé. En l’occurrence, il s’agit de Rosine, sa grand-mère presque centenaire.
 
Tous les matins avant de partir travailler, avant nous informer, elle passe d’abord chez sa mamie pour endosser son costume d’aidant familial. « Dans un récit touchant et sans fard, la journaliste raconte l’histoire de cette femme, veuve très jeune et rapatriée d’Algérie, qui a consacré sa vie à ses filles et à ses petits-enfants » indique l’éditeur .
 
Nathalie Levy décrit la complicité qui la lie à Rosine, l’inversion des rôles au fil du temps et les aléas du grand-âge. À travers son expérience personnelle et ce livre, elle s’interroge et nous interroge : comment prendre soin de nos aînés face au manque criant d’infrastructures ? Ou encore, les dispositifs pour accompagner décemment la population vieillissante sont-ils efficients ?
 
Rien n’est moins sûr, ce qui est certain en revanche, c’est qu’il y a des progrès à faire.