Coup de pouce chauffage : une aide pour tous les ménages

Pompe à chaleur, chaudière au fioul ou au gaz, chauffage au bois... Si vous souhaitez remplacer votre système de chauffage par une installation moins énergivore, vous pouvez bénéficier du dispositif « Coup de pouce chauffage », sans conditions de revenus.


La prime Coup de pouce chauffage permet de financer des travaux d'économies d'énergie. Depuis 2019, tous les ménages peuvent en bénéficier, qu'ils soient propriétaires ou locataires (dans ce dernier cas, avec l'accord du propriétaire), et aussi bien pour les résidences principales que pour les résidences secondaires.
 
Cette prime concerne les travaux suivants :
 
  • installation d'une chaudière biomasse performante
  • installation d'une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride ;
  • installation d'un système solaire combiné ;
  • raccordement à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables (ENR&R) ;
  • installation d'un appareil de chauffage au bois très performant.
 

À noter : la prime est cumulable avec d'autre aides :
 
  • l'Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • MaPrimeRénov.
 

Vous pouvez également bénéficier d'autres aides locales. Renseignez-vous auprès de votre mairie.
 

Quels sont les plafonds de ressources pour les ménages les plus modestes en 2024 ?

Le bénéfice de l'aide n'est pas soumis à condition de ressources mais les montants sont calculés en fonction du niveau de ressources du foyer. Les primes sont plus importantes pour les ménages les plus modestes.
 
Les revenus pris en compte sont les revenus fiscaux de référence de 2022, pour les demandes faites en 2024.
 

Plafonds de ressources pour le calcul de la prime en 2024

Coup de pouce chauffage : une aide pour tous les ménages
Il est possible de percevoir la prime même si vos revenus dépassent ces plafonds.
 
Retrouvez les montants actualisés des primes et les modalités pour en bénéficier sur la fiche de Service-Public.fr : Prime « Coup de pouce chauffage ».

 
Attention : le versement de l'aide est soumis à une condition de date : les travaux doivent être engagés au plus tard le 31 décembre 2025 et achevés au plus tard le 31 décembre 2026.
 
Rappel : les primes sont versées par des entreprises (fournisseurs d'énergie principalement) signataires de la charte « Coup de pouce chauffage » dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Elles doivent proposer aux ménages une palette d’offres couvrant au moins un des gestes de chauffage.

Source

Publié le 07/02/2024 à 02:00 | Lu 2300 fois