Sommaire
Article publié le 07/08/2018 à 14:45 | Lu 2407 fois

Coolpad : une oreiller auto-rafraichissant pour les nuits caniculaires

Le produit n’est pas nouveau, cela fait déjà quelques années qu’il existe et qu’on le connaissait, notamment, pour lutter contre les suées nocturnes liées à la ménopause. Mais l’oreiller Coolpad auto-rafraichissant est également le complément idéal de votre literie lors des nuits caniculaires. Pour garder la tête froide même quand il fait chaud.


La dernière étude OpinionWay réalisée pour le compte de Climsom le confirme : chaleur et sommeil ne font pas bon ménage : de fait, près des trois-quarts des Français (73%) déclarent mal dormir quand les nuits sont caniculaires. Une, deux ou trois nuits, passe encore, mais lorsque cela dure, la chaleur a un impact négatif sur la qualité de nos nuits. Toujours selon cette enquête, 6 sur 10 affirment souffrir de troubles du sommeil.
 
Rappelons que pour bien dormir, notre cerveau a besoin que la chaleur corporelle descende (de -0,5°C environ) ; sachant que c'est la température de la tête qui est la plus importante. Or, en ces périodes de fortes chaleurs, le processus de refroidissement est bien évidemment, plus difficile à obtenir.
 
Qui ne s’est jamais réveillé avec un oreiller trempé de sueur ? Qui n'a pas déjà retourné son oreiller en quête de plus de fraîcheur ? C’est dans cet esprit que la société Climsom, spécialiste du sommeil et de la thermothérapie, a développé ce sur-oreiller auto-rafraîchissant qui favorise l'endormissement et contribue à améliorer la qualité du sommeil.
 
Comment ça fonctionne ? C’est assez simple. Il suffit de remplir l’oreiller de deux litres d'eau à l'aide de l'entonnoir fourni avant la première utilisation. Constitué d'une mousse contenant un principe actif qui, au contact du liquide, va se transformer en gel pour délivrer plusieurs heures de fraîcheur, il agit comme un échangeur thermique : l’oreiller absorbe l'excédent de chaleur pour favoriser un endormissement plus rapide et une meilleure qualité de sommeil. De taille standard (51 x 30 cm) il faut compter une quarantaine d’euros.





Dans la même rubrique :
< >