Sommaire
Article publié le 19/10/2021 à 01:00 | Lu 1620 fois

Clermond-Ferrand inaugure le Clos des Vignes, un village intergénérationnel




Pour répondre au défi du vieillissement de sa population, Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et son CCAS viennent d’inaugurer « Le Clos des Vignes », un village intergénérationnel de 40 logements innovant par son architecture, sa conception et la mise en œuvre d’une politique municipale ambitieuse en matière de solidarité. Cette réalisation exemplaire - imaginée par le cabinet d’architectes Studio Losa de Clermont-Ferrand - illustre la déclinaison opérationnelle du bien-vivre ensemble, de la mixité et de l’entraide à Clermont-Ferrand.


Clermond-Ferrand inaugure le Clos des Vignes, un village intergénérationnel
« Le village intergénérationnel le Clos des Vignes est bien plus qu’une solution d’hébergement pour
les personnes âgées
 » indique Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand. Et d’ajouter : « en misant sur l’entraide, en mixant les générations, en proposant des activités, il apporte une réponse complète et innovante au vieillissement de la population ».
 
« Ses jardins partagés et ses espaces arborés, très appréciés par les résidents, favorisent la biodiversité urbaine et contribuent à la végétalisation de la ville. Bravo à l’architecte pour cette formidable réalisation ! »
 
Aujourd’hui, 30.000 Clermontois ont plus de 60 ans, dont un tiers de plus de 75 ans. Et une grande majorité veut vivre, et c’est bien légitime, le plus longtemps possible à domicile… D’où la construction de cet ensemble immobilier composé de 40 logements : trente dédiés à des seniors et dix à des populations jeunes (familles, étudiants, personnes en situation de handicap...).
 
Dans le détail, il comprend vingt logements passifs de type T2 et 20 logements de type T3 accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR). Tous sont équipés en domotique pour favoriser l’autonomie des résidents et améliorer leur vie quotidienne. Le village dispose aussi d’une salle d’activités et de jardins partagés propices à la détente et au partage.
 
« L’insertion urbaine naturelle et très précise du Clos des Vignes a donné naissance à un lieu à part entière qui promulgue un nouvel élan pour la ville. Il inspire une dynamique de logements alternatifs et devient une référence unique en termes de conception intergénérationnelle et sociale », souligne de son côté, le cabinet d’architectes.
 
Aujourd’hui, ce village dans la ville est habité par 49 personnes. Leurs profils sont très variés, avec des retraités, bien sûr, mais aussi des actifs, des travailleurs de l’ESAT du CCAS, des étudiants et des enfants. Il repose sur la citoyenneté et l’échange de services ; une solution alternative aux EHPAD médicalisés et au maintien à domicile. Il offre un « esprit village » et des liens d’entraide, formalisés par une charte du bien-vivre ensemble.
 
Le projet social (accueil, intégration, activités, médiation, partenariats) est assuré par une animatrice et chaque locataire senior peut bénéficier des services à domicile du CCAS, avec notamment l’aide et l’accompagnement, les soins infirmiers ou le portage de repas à domicile.
 
Un programme mensuel d’animations est proposé : les activités sont nombreuses et variées pour se maintenir en bonne santé physique (gym douce, gym tonic, stretching, motricité...) et intellectuelle (analyse de poèmes, atelier mémoire...), pour favoriser le lien social et la convivialité (jeux de société, sortie restaurant, atelier cuisine, partie de pétanque, atelier jardinage, atelier manuel, atelier bricolage, atelier tricot-couture...) et pour sortir et découvrir d’autres lieux (berges de l’Allier, plateau de Gergovie, Châtel-Guyon…).
 
Une place importante a été accordée à la végétalisation, avec la présence de jardins partagés et de 15.000 m² d’espaces arborés accessibles aux PMR et ouvert aux habitants du quartier en journée. Une dynamique qui favorise le développement de la biodiversité urbaine et permet de lutter contre les îlots de chaleur.
 
Notons que les stationnements sont concentrés sur deux zones afin de rendre le village totalement piéton. La palette végétale du Clos des Vignes s’organise en strates de plantations composées d’essences indigènes. De nombreuses espèces végétales sont donc présentes sur le site.