Bien-être et accessibilité au quotidien : comment rendre la salle de bain mieux adaptée aux personnes âgées

Avec l'âge, il devient de plus en plus difficile de se déplacer dans sa maison et de s'entretenir seul. Mais le maintien à domicile est un choix précieux pour de nombreuses personnes âgées. S'atteler à l'adaptation de leur environnement, en particulier celui de la salle de bains ici, peut contribuer à leur bien-être physique et mental ainsi qu'à la sérénité de leurs proches.


Bien-être et accessibilité au quotidien : comment rendre la salle de bain mieux adaptée aux personnes âgées ?
 

1. Privilégier une bonne accessibilité

La salle de bain peut parfois devenir un terrain périlleux pour nos aînés ou pour toutes personnes ayant des problèmes de mobilité.

Entre un sol aussi glissant qu'une patinoire, des espaces restreints et le manque d'appuis, il faut avouer que se déplacer dans une salle de bains n'est pas une mince affaire pour certains.
 
L'accessibilité avec Indépendance Royale est donc la clé pour créer une salle de bains adaptée aux besoins des personnes âgées. Cela passe principalement par remplacer la baignoire par une douche sécurisée et intégrer des barres de maintien stratégiquement placées près de la douche et des toilettes pour offrir un support supplémentaire.
 
Il existe également des sièges de douche réglables très utiles qui permettent une utilisation confortable et sécurisée. Les sols antidérapants permettent également de minimiser les risques de chute.
 
Notre conseil : utilisez des couleurs contrastantes entre les sols et les murs afin d'améliorer la perception visuelle et ainsi faciliter la navigation dans la pièce.

 
2. La technologie au service de la sécurité

Pourquoi ne pas faire confiance à la technologie pour contribuer à la sécurité de la salle de bain ? Il existe de nouvelles innovations spécialement conçues pour améliorer l'accessibilité et faciliter la vie de tous.
 
Des robinets à détection de mouvement jusqu'aux douches intelligentes qui maintiennent une température constante, réduisant ainsi les risques de brûlures, votre salle de bain a de quoi être sécurisée.
 
Des systèmes d'alerte intégrés peuvent en parallèle être installés pour informer les proches en cas de besoin d'assistance, de quoi préserver la tranquillité d'esprit de tous.
 

3. Choisir un éclairage adéquat

Ce n'est surement pas l'aménagement auquel on pense immédiatement, mais l'éclairage peut faire toute la différence, que ce soit dans la salle de bain ici mais aussi dans toutes les pièces de l'habitat.
 
Un éclairage adéquat permet de garantir la sécurité d'une salle de bain. Les personnes âgées ayant une vision dans le noir moins développée avec l'âge, assurez-vous d'avoir dans la pièce un éclairage suffisant, surtout autour des zones potentiellement glissantes.
 
Vous pouvez aussi remplacer les interrupteurs traditionnels par des options plus faciles d'utilisation, comme les interrupteurs à bascule élargis, pour simplifier la gestion de l'éclairage.
 
Petit plus : ajoutez des veilleuses sur le chemin et dans la salle de bain pour créer une ambiance sécurisée pendant la nuit en cas de déplacement.
 
Pour ces aménagements spécifiques à une meilleure accessibilité, il est possible d'obtenir des aides de l'État. L'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) propose un subvention (MaPrimeAdapt') pour les propriétaires souhaitant entamer des travaux d'adaptation du logement pour les personnes âgées et celles en situation de handicap.
 
Le crédit d'impôt, correspondant à 25% du montant des travaux, offre un plafond de 5 000 € pour une personne célibataire et 10 000 € pour un couple, se concentrant sur les équipements sanitaires, de sécurité et d'accessibilité.
 
Une TVA allégée de 5,5% est applicable à tous les travaux d'amélioration de l'autonomie, nécessitant l'intervention d'un professionnel et un logement neuf.

Publié le 15/03/2024 à 04:45 | Lu 1790 fois