Sommaire
Article publié le 30/09/2019 à 01:00 | Lu 1284 fois

Assurance retraite Île-de-France : du nouveau pour l'habitat des ainés

Dans un contexte de vieillissement de la population en France, la question de l’habitat et de son adaptabilité devient cruciale notamment pour les personnes âgées vivant dans les habitats sociaux ; à ce titre, l’Assurance retraite Ile-de-France et l’AORIF renforcent leur coopération en faveur de l’habitat des retraités. Explications.


Dans un communiqué, l’Assurance retraite Île-de-France et l’Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France (AORIF) viennent d’annoncer la signature d’une convention de partenariat d’une durée de quatre ans qui vise à réaffirmer leur engagement commun en faveur du bien-vieillir des retraités du parc locatif.
 
Dans la pratique, cette convention signée pour la période 2019-2022 vise à favoriser l’accompagnement des bailleurs sociaux dans l’adaptation de leur parc social au vieillissement de leurs locataires âgés.
 
Plus concrètement, cela s’articule autour de trois axes : le renforcement des actions et de la connaissance des enjeux du vieillissement dans le parc social ; la poursuite de l’adaptation du parc social francilien au vieillissement des locataires ; et enfin, la diversification de l’offre d’habitat et des services en faveur des seniors.
 
Ce partenariat facilitera, pour les bailleurs sociaux d’Île-de-France, la mobilisation de l’offre de service déployée par l’Assurance retraite Île-de-France en faveur de la prévention de la perte d’autonomie des retraités âgés avec des conseils et des aides à l’adaptation de l’habitat et du cadre de vie ; des ateliers et des actions collectives sur l’adaptation du logement ; des aides financières à l’aménagement des logements et des parties communes ; et des prêts à taux zéro et subventions pour la construction ou la réhabilitation de lieux de vie collectifs.
 
A noter qu’un comité de pilotage, mis en place pour le suivi de cette convention, aura pour mission de piloter et d’évaluer, sur la base de critères prédéfinis et partagés, les actions déployées dans le cadre de cette convention afin qu’elles se traduisent par des interventions effectives et adaptées auprès des publics visés et de définir annuellement le plan d’actions à venir.
 
Face au vieillissement de la population, les enjeux liés à l’adaptation de notre société sont multiples. Parmi eux, figurent bien évidemment la nécessité de prévoir les conditions d’habitat permettant au plus grand nombre de personnes âgées de se maintenir le plus longtemps possible à leur domicile. Ce qui est en plus, l’un de leurs souhaits les plus légitimes.
 
L'avancée en âge des locataires est une réalité à laquelle le monde du logement social est confronté quotidiennement, notamment depuis quelques années, puisque sur 4,7 millions de logements sociaux, pratiquement un tiers (30,4%) des locataires HLM est actuellement âgé de plus de 60 ans. Une proportion sans précédent. 






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 5 Décembre 2019 - 01:00 Co'coon : du nouveau dans la coloc'seniors