Anne Hidalgo annonce des mesures pour prévenir la maltraitance dans les EHPAD de la capitale

Alors que le journaliste Victor Castanet a révélé dans son ouvrage Les Fossoyeurs des faits de maltraitance, en particulier au sein de l'EHPAD Les Bords de Seine, situé à Neuilly-sur-Seine, Anne Hildago, maire de Paris a décidé de procéder, sans délai, au contrôle de l'ensemble de ses structures en lien avec l'ARS Ile-de-France.





Ce livre a fait l’effet d’une bombe dans l’univers discret des maisons de retraite. Et depuis, associations, politiques, fédérations de professionnels et groupes de maisons de retraite ne cessent de communiquer sur les choses faites ou à faire pour que ce genre de choses ne se reproduisent plus.
 
De son côté, Anne Hidalgo –largement critiquée pour sa gestion de la ville de Paris- a décidé de missionner l'Inspection Générale de la Ville de Paris (IGVP) afin qu'un audit soit mené sur le processus de remontée et de traitement de l'ensemble des signalements reçus et émis par les résidents, leurs familles, leurs proches, les services d'accompagnement des personnes âgées.
 
Elle a aussi chargé Jean-Marie Delarue, conseiller d'État honoraire et ancien président de la Commission nationale consultative des Droits de l'Homme, d'une mission sur l'accès aux droits des personnes accueillies dans les EHPAD parisiens. En parallèle, un chantier devrait être engagé sur la prévention et la détection de la maltraitance auprès des personnes âgées recevant une aide et des soins à domicile.
 
Enfin, Rémi Féraud, président du groupe Paris en Commun souhaite mettre en place une « mission d'information et d'évaluation dédiée aux seniors à Paris ». Affaire à suivre…

Article publié le 15/02/2022 à 04:20 | Lu 5644 fois




Twitter
Facebook