Sommaire
Article publié le 31/08/2018 à 01:00 | Lu 1542 fois

Activité physique : ai-je besoin d'un certificat médical pour pratiquer ?

Chaque année, la rentrée est le moment de reprendre les activités sportives abandonnées avant les vacances d'été ou d'en commencer de nouvelles. L'obtention d'une licence d'une fédération sportive ou l'inscription dans une association sportive de loisirs peut être subordonnée à la présentation d'un certificat médical qui permet d'établir l'absence de contre-indication à la pratique du sport. Il peut porter sur une seule discipline ou sur un ensemble de disciplines connexes.


La question : « Je pratique la gymnastique dans une association depuis longtemps. Je suis en bonne santé, suis-je obligée de fournir un certificat médical chaque année ? »
 
La réponse de Service-public.fr : « Votre association peut vous demander de fournir un certificat médical attestant de l'absence de contre-indication à la pratique de votre discipline. Ce n'est pas une obligation légale, mais une condition liée aux assurances qu'elle a contractées. »
 
Dans quelles conditions le certificat médical est-il obligatoire ?
 
En club ou dans une association
Pour une adhésion simple :
Le club ou l'association peut vous demander de lui fournir un certificat médical attestant de l'absence de contre-indication à la pratique du sport concerné et datant de moins d'1 an à la date de votre adhésion. Ce n'est pas une obligation légale, mais une condition liée aux assurances contractées par le club ou l'association. C'est généralement le cas pour les sports de loisirs ou d'entretien (gym, randonnée, etc.).
 
Pour une adhésion et le paiement d'une licence loisir :
Pour une 1re adhésion, vous devez présenter un certificat médical attestant de l'absence de contre-indication à la pratique du sport concerné et datant de moins d'1 an à la date de la demande de la licence.
 
Pour un renouvellement, c'est la fédération qui définit la fréquence à laquelle il est nécessaire de fournir un certificat médical. Les années où le certificat n'est pas obligatoire, vous devez répondre à un questionnaire de santé. Selon vos réponses, vous devrez ou non fournir un nouveau certificat médical.
 
S'il s'agit d'un sport à risque, vous devez fournir un nouveau certificat médical à chaque demande de renouvellement de votre licence.
 
Pour une adhésion et le paiement d'une licence compétition :
Pour une 1re adhésion, vous devez présenter un certificat médical attestant de l'absence de contre-indication à la pratique du sport concerné en compétition et datant de moins d'1 an à la date de la demande de la licence.
 
Pour un 1er et le 2e renouvellement de votre licence, vous devez répondre à un questionnaire de santé. En fonction de vos réponses, vous devrez ou non fournir un nouveau certificat médical. Pour obtenir le 3e renouvellement de votre licence, vous devez obligatoirement fournir un nouveau certificat médical.
 
S'il s'agit d'un sport à risque, vous devez fournir un nouveau certificat médical à chaque demande de renouvellement de votre licence.
 
Seul
Si vous souhaitez participer à une compétition sportive organisée par une fédération reconnue par le ministère des sports, vous pouvez vous adresser directement à la fédération organisatrice pour :
 
Obtenir la licence compétition vous permettant de vous inscrire à cette compétition. Pour cela, vous devrez fournir un certificat médical attestant de la non contre-indication à la pratique de la discipline concernée en compétition. Ce certificat devra dater de moins d'1 an lors de votre demande de licence compétition ;
 
Obtenir le renouvellement de votre licence compétition vous permettant de vous inscrire à la compétition.
 
Si vous souhaitez participer à une compétition (ou simple activité, exemple : randonnée) organisée par une mairie ou une association, les organisateurs peuvent exiger un certificat médical pour avoir le droit de vous inscrire. Ce n'est pas une obligation légale, mais une condition liée aux assurances signées par ces organisateurs.

Source





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:00 Combattre la fatigue avec la chiropraxie