Sommaire
Article publié le 04/07/2019 à 03:10 | Lu 887 fois

2 juillet 2019 : journée nationale des Centenaires

Avec 300.000 centenaires dans le monde, la France bat le record européen de longévité avec 21.000 centenaires, soit vingt fois plus qu’en 1970 ! A l’occasion de la 3ème édition de la journée des centenaires, le 2 juillet dernier, les maisons de retraite Korian ont organisé une fête pour mettre ses 600 centenaires à l’honneur.


2 juillet 2019 : journée nationale des Centenaires
De nos jours, les centenaires ne sont plus ce qu’ils étaient. Dans le bon sens du terme, entendons-nous bien ! Ils se marient, ils courent le cent mètres, ils font de la plongée ou encore du cyclisme. Mais la quasi-totalité d’entre eux, il faut bien le dire, vit en maison de retraite. Au sein du groupe Korian par exemple, environ 2.000 résidents ont plus de 97 ans dont 600 centenaires.
 
A l’occasion de cette journée nationale des Centenaires, le groupe a organisé une fête avec les familles, les partenaires et les équipes. « Nous qui accueillons aujourd’hui en Europe près de 600 centenaires dans nos maisons, nous souhaitions les célébrer en leur donnant notamment la parole, pour provoquer avec eux des échanges et leur permettre de revisiter le fil de leur vie » explique Sophie Boissard, présidente de la Fondation Korian pour le Bien-vieillir.
 
Et de poursuivre : « à eux de nous transmettre les moments marquants et les évènements dont ils ont été témoins et à nous de pouvoir mieux décrypter notre monde. Le désir de transmission intergénérationnelle était d’ailleurs apparu nettement dans l’observatoire IPSOS 2018. Ceux qui ont participé à cet exercice en ont été très émus ».
 
Rappelons que le sondage IPSOS du groupe Korian en 2018 à propos du rapport que les Français entretenaient avec les centenaires indiquait que 91% des sondés manifestaient l’envie, si elles avaient un centenaire parmi leur proches, de lui demander de raconter sa vie et 81% souhaitaient lui demander ce qu’il pensait de l’époque actuelle. La quasi-totalité (96%) des personnes interrogées considéraient la sauvegarde de la mémoire des plus âgés et de sa transmission comme un apport essentiel.
 
Le saviez-vous ? Avoir 100 ans, c’est avoir…
- connu 15 Présidents de la République.
- connu 88 changements de chefs du gouvernement.
- connu 13 dévaluations du franc.
- vu le nombre d’Etats dans le monde passer de moins de 60 en 1919 à 197 reconnus par l’ONU en 2019.
- vu la population mondiale passer de 1,8 milliard en 1919 à 8 milliards en 2019.
- vu la population française passer de 39 millions en 1920 à 67 millions aujourd’hui.
- connu la France comptant 330 000 autos en 1920 et celle d’aujourd’hui en comptant 40 millions.
 
A lire également, le livre d’Olivier Calon « Nous les centenaires ». Dans cet ouvrage, l’auteur, journaliste passionné par la question des centenaires, est allé à la rencontre d’une dizaine d’entre eux, en France et en Europe. Arnold, Elisabeth, Marius, Maria, Raymond, Jules, Alexandra partagent les joies et les peines de leur vécu.
 
D’une manière générale, ils sont conscients d’avoir bénéficié de progrès extraordinaires, notamment dans les domaines de la santé, de la protection sociale, de l’éducation, de la vie quotidienne, des droits des femmes, etc. Eux qui sont nés pendant ou juste après la Première guerre mondiale et qui ont vécu la Seconde en pleine jeunesse, disent leur attachement à l’Europe et aux institutions, garante de cette paix.
 
Ils continuent à s’intéresser à la marche du monde et restent curieux des choses et des gens. Ils continuent d’entretenir leur forme. Ils sont heureux de la vie qu’ils ont menée, même si pour beaucoup d’entre eux elle fut très difficile. Et aucun ne dit… « c’était mieux avant ».