Sommaire
Senior Actu

Article publié le 13/06/2018 à 02:02 | Lu 728 fois

la rédaction d'un testament s'effectue en moyenne entre 50 et 70 ans

Selon une étude basée sur 3.000 testaments rédigés sur LegalPlace, on constate qu’en 2018, sans trop de surprise, les seniors âgés entre 50 et 80 ans sont ceux qui rédigent le plus de testaments. Parmi les utilisateurs qui rédigent leur testament en ligne grâce à l'assistant juridique de ce site web spécialisé, on atteint un pic de 20% de la population âgée entre 70-80 ans qui a pris le soin de rédiger son testament en 2018.


la rédaction d'un testament s'effectue en moyenne entre 50 et 70 ans
Les chiffres sont similaires pour les personnes âgées entre 60 et 70 ans. On peut également noter une croissance régulière du nombre de testaments rédigés entre 20 et 50 ans, ce qui démontre une prise de conscience réelle de l'importance de prendre en charge le partage de son patrimoine.
 
Sans grande surprise, la plupart des utilisateurs de ce site lèguent leurs biens à leurs enfants (19% environ). En second lieu, ces personnes ont tendance à léguer leur patrimoine à leur conjoint, concubin ou partenaire de PACS.
 
Par ailleurs, en analysant les données, on s’aperçoit que peu de personnes décident de faire des dons à des associations ou à des communes (environ 3%). En revanche, on constate le pourcentage d'enfants déshérités est tout de même conséquent : à noter que 18,58% des utilisateurs décident de déshériter un ou plusieurs de leurs enfants.
 
Afin de veiller à la bonne exécution de leur volonté, certaines personnes décident de désigner un exécuteur testamentaire ou un mandataire à effet posthume qui sera chargé de veiller à la gestion de leurs biens par leurs héritiers. Peu de personnes ont recours à ce dispositif mais le chiffre est tout de même en hausse par rapport aux années précédentes : il s'agit de 18,53% de notre clientèle.
 
Dans leur testament, les parents peuvent prévoir de désigner un administrateur de biens pour leurs enfants mineurs. En effet, en principe, ces derniers sont administrateurs légaux du patrimoine des enfants mineurs. Mais lorsqu'ils décèdent, ils peuvent prévoir de désigner un tiers qui sera chargé de veiller à la bonne gestion du patrimoine de leurs enfants. La propriété des biens légués est alors transférée aux enfants mineurs dont la gestion est confiée à l'administrateur de biens.
D'après nos données, environ 8,13% des utilisateurs a recours à ce dispositif.
 
De la même façon, il est possible de désigner un tuteur légal pour vos enfants. Pour rappel, le dispositif de tutelle s'applique à des enfants mineurs lorsqu'ils ne sont plus protégés par l'autorité parentale. Le tuteur sera donc chargé de veiller sur vos enfants. En moyenne, 9,68% des utilisateurs de ce site décident de désigner un tuteur légal.
 
Par ailleurs, on peut noter que les parents qui rédigent un testament désignent à plus forte raison un tuteur s'ils ont plusieurs enfants : en effet, seuls 2,54% des utilisateurs avec un enfant choisissent de nommer un tuteur légal contre 7,14% pour les parents de plusieurs enfants.
 
Enfin, on nota qu’en 2018, la plupart des clients décident de léguer des biens immobiliers : le chiffre atteint en effet les 70% ! Suivent les véhicules, des comptes bancaires ou assurances vie ou encore des parts dans des sociétés civiles immobilières (SCI).