Sommaire
Article publié le 14/02/2020 à 08:04 | Lu 2457 fois

Un cabinet dentaire mobile: une solution idéale pour soigner les résidents en maison de retraite




Depuis plusieurs décennies, le carrossier Gruau fabrique des véhicules destinés aux professionnels, notamment de santé. Ils viennent de dévoiler l’une de leur dernière création : un cabinet de soins bucco-dentaires mobile équipé d’un système de radiologie destiné aux praticiens. Une solution innovante pour soigner les résidents d’EHPAD.


La question de l’état bucco-dentaire des personnes âgées a souvent été négligée par le passé. Pourtant, il apparait aujourd’hui urgent de permettre aux aînés, qu’ils résident chez eux ou en maisons de retraite, de bénéficier de soins sans avoir à se déplacer.
 
C’est dans ce contexte qu’a été lancé en 2014, un tout premier service de dentistes à domicile grâce à un cabinet dentaire mobile tout équipé. Six ans plus tard, l’entreprise Gruau arrive avec un produit dans le même esprit, mais nettement plus abouti.
 
Fort de sa longue expérience dans la transformation des véhicules utilitaires, le bureau d’études de Gruau, et plus particulièrement celui de Gruau Le Mans spécialisé dans ce type d’aménagements très spécifiques, a conçu et modélisé une cellule sur-mesure capable d’accueillir l’ensemble du matériel nécessaire à un chirurgien-dentiste (soins, chirurgie, radiologie, prothèses…), tout en préservant suffisamment d’espace pour l’accès en fauteuil roulant, via une plateforme élévatrice.
 
Un autre défi consistait à intégrer le matériel de radiologie. Cette technologie est soumise à la réglementation et la validation de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). Huit mois de travail ont été nécessaires pour obtenir l’autorisation d’intégrer une solution portative développée par un fournisseur, évitant d’avoir à plomber les parois du véhicule, option non envisageable sur un utilitaire 3,5 t.
 
Ce projet vise à favoriser l’accès aux soins pour tous et à lutter contre le phénomène de désertification médicale, et s’inscrit dans un cadre expérimental prévu par l’article 51 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale de 2018.

Un dispositif qui encourage l’innovation dans le domaine de la santé. Une phase de validation va durer 4 ans et impliquer jusqu’à 46 EHPAD de la région. Si elle s’avère concluante, cette unité de soins mobiles pourrait être déployée au niveau national et adaptée à d’autres domaines de la santé.
 
Rappelons que la santé bucco-dentaire des personnes âgées, notamment celles vivant en maisons de retraite, a souvent été trop négligée. Cependant, depuis quelques années, de nombreuses études ont montré l’importance d’avoir de « bonnes dents » (autant que faire se peut) jusqu’à la fin de sa vie. En effet, cela permet de bien manger et qui dit bien manger dit aussi, en grande partie, bien vieillir…