Sommaire
Article publié le 22/09/2021 à 01:00 | Lu 2204 fois

Travailler à son compte suite à une carrière professionnelle




Alors que certains attendent la retraite, afin de cesser entièrement leur activité professionnelle, d’autres, au contraire, la redoutent. En effet, de plus en plus de personnes ne désirent pas cesser leur activité, ou veulent uniquement en réduire le rythme. Le choix qui se propose alors à ceux-ci, est de travailler en tant qu’indépendant, soit directement comme fournisseur de service ou comme expert-conseil dans leur domaine. Voici quelques idées, afin de rester actif, à l’aube de notre carrière. Réponses à de potentielles inquiétudes.


Photo Online Allie Newgp on Unsplash
Évidemment, lorsque l’on se retrouve en fin de carrière, la dernière chose que l’on veut est de se compliquer la vie. Ce n’est pas parce que l’on désire rester actif qu’il faut se « prendre la tête », pour autant.
 
Lancer une entreprise ou même travailler en tant qu’indépendant, pour nous permettre de continuer notre activité, peut rapidement devenir un cauchemar, si doit s’occuper de toutes les tâches, qu’elles soient administratives, juridiques, comptables ou financières.
 
Cela peut rapidement nous enlever l’envie de continuer. C’est pourquoi une entreprise de portage salarial, telle que Rhapsody, peut s’avérer être la solution qui permettra de poursuivre sa profession, en toute sérénité.
 
En effet, il est possible de conserver les avantages sociaux que nous possédons lorsque nous sommes salariés d’une entreprise. Que ce soit la sécurité sociale, la prévoyance, la retraite, la mutuelle ou encore une potentielle indemnisation chômage, le portage salarial nous laisse continuer à bénéficier de tous.
 
Cela permet à l’indépendant de bâtir son réseau et de s’occuper de ses clients, sans avoir à penser à autre chose. De plus, cela offre aussi la chance d’être mieux guidé dans cette nouvelle façon de travailler, puisque l’entreprise qui nous suit pourra nous donner les bons conseils, afin de réussir à atteindre nos nouveaux objectifs professionnels.
 
Poursuivre sa carrière ou devenir consultant ?
Lorsque l’on décide d’exercer notre profession en tant qu’indépendant, deux chemins principaux s’ouvrent à nous : continuer en tant qu’exécutant ou devenir un consultant. Ce choix dépend grandement de ce que l’on désire réaliser.
 
Pour certains, le but de la continuité est simplement de ne pas mettre un terme au travail qu’ils aiment accomplir. Dans ce cas, la réponse est simple. Le travail d’indépendant servira à accomplir les mêmes tâches que celles effectuées précédemment pour un employeur, mais cette fois pour divers clients.
 
Il n’est pas impossible, par ailleurs, que le premier client soit l’entreprise dans laquelle nous avons exercé notre métier précédemment ! En effet, s’adjoindre les services, à temps partiel et en tant qu’indépendant, d’un ancien employé, peut être très attractif pour un dirigeant. La relation de confiance existe déjà, et la personne peut reprendre plus ou moins là où elle avait laissé le boulot, précédemment.
 
Il est possible, aussi, que de poursuivre le travail à l’identique, ne soit pas le désir d’un grand nombre de personnes. Rechercher un changement est tout à fait normal, après de nombreuses années à exécuter les mêmes tâches.
 
Mais pour bénéficier du savoir-faire que nous avons accumulé et qui fait de nous une valeur aux yeux des autres, il faut toutefois demeurer dans le même secteur. Dans un tel cas, l’idéal est de privilégier le métier de consultant.
 
De nombreuses entreprises sont à la recherche de professionnels à même de participer à l’élaboration et à l’exécution de projets précis. Un consultant ayant de nombreuses années d’expérience de travail dans un domaine donné, est un choix judicieux pour ceux-ci, afin de venir en soutien à l’équipe en place.
 
Dans la même veine, on peut aussi songer à enseigner son savoir aux plus jeunes. Cela peut se faire dans des écoles, mais aussi en entreprises, ou encore en ligne. Les jeunes sont fréquemment à la recherche d’un professionnel établi qui puisse venir compléter leur savoir, dans un domaine donné.
 
Comment se préparer ?
Ce n’est pas parce que nous avons exécuté un métier durant de nombreuses années, à l’intérieur d’une entreprise, que nous sommes automatiquement prêts à le faire en tant qu’indépendant. Il ne faut surtout pas croire que nous allons reproduire à l’identique, nos journées passées.
 
En effet, les premières prestations risquent de surprendre, car chacune d’entre elles offrira des situations auxquelles nous n’aurons jamais fait face, auparavant. Il faut donc, en premier lieu, se préparer psychologiquement. Trouver de nouvelles solutions, après de nombreuses années à appliquer constamment les mêmes, peut demander énormément d’effort à notre cerveau.
 
En premier lieu, il est recommandé de se mettre à jour, en suivant des cours en ligne. Personne ne veut l’admettre, mais nous sommes tous dépassés sur certains sujets, même dans notre secteur. Il faut particulièrement s’assurer d’être à jour au niveau des technologies utilisées.
 
On pense ici, par exemple, aux discussions instantanées sur WhatsApp ou aux conférences sur Zoom, pour ne nommer que les applications de communication. Ensuite, il faudra penser à mettre ses connaissances au clair, dans un document, ce qui nous permettra d’être beaucoup plus efficaces lorsque nous devrons expliquer concrètement notre savoir, aux autres.