Toux sèche : interdiction et retrait des sirops à base de pholcodine

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) suspend l'autorisation de mise sur le marché des sirops à base de pholcodine, préconisés contre la toux. Si vous avez des flacons chez vous, il convient de ne pas les utiliser et de les rapporter en pharmacie.





Toux sèche : interdiction et retrait des sirops à base de pholcodine
La prise de sirops contre la toux à base de pholcodine expose à un risque important de faire une allergie au curare (produit utilisé lors d'une anesthésie générale), et ce risque existe même si l'anesthésie a lieu plusieurs semaines après la prise du médicament.

L'ANSM a ainsi suspendu la commercialisation de ces sirops depuis le 8 septembre 2022 et l'Assurance maladie préconise de ne plus les utiliser et de les rapporter en pharmacie.
 
Quels sont les sirops concernés ?
La boîte des flacons concernés porte la mention « pholcodine ».
 
Il s'agit des marques suivantes :
Biocalyptol sucre et sans sucre ;
Dimétane ;
Pholcodine Biogaran.
 
Que faut-il faire ?
Si vous utilisez ou avez déjà utilisé un sirop contre la toux contenant de la pholcodine, il n'y a pas de surveillance particulière recommandée à l'heure actuelle.
 
Si vous devez avoir une anesthésie générale, pensez à informer directement le médecin anesthésiste sur l'éventuelle prise de ce sirop, s'il ne vous interroge pas lui-même sur ce point.
 
Nous vous invitons également à inscrire dans « Mon espace santé » que vous avez pris un médicament à base de pholcodine (« Profil médical » puis « Traitements »).
 
À noter : d'autres médicaments sont disponibles contre la toux sèche et/ou d'irritation. Consultez votre médecin ou votre pharmacien, il pourra vous conseiller une alternative tenant compte de votre historique médical.
 
Source

Article publié le 04/10/2022 à 01:00 | Lu 1252 fois