Sommaire
Article publié le 26/04/2022 à 01:00 | Lu 3731 fois

Telegraphik et BodyCAP : un verre connecté pour prévenir la déshydratation des ainés




Telegrafik et ses services connectés pour le bien vieillir en partenariat avec BodyCAP, spécialiste des objets connectés dédiés au monitoring des personnes dans les domaines du bien-être et de la santé, annoncent l’intégration d’Auxivia à son offre : un verre connecté permettant le suivi hydrique des personnes âgées en temps réel.


Telegraphik et BodyCAP : un verre connecté pour prévenir la déshydratation des ainés
On le sait, le monde de demain sera connecté. En effet, les nouvelles technologies et la connectivité se développent à la vitesse grand « V ». Et ce, dans tous les domaines de la vie quotidienne et notamment, dans le champ de la protection des personnes âgées. 
 
On connaissait le réfrigérateur intelligent, les dalles intelligentes, les chaussures connectées ou encore le compteur d’eau connecté…
 
Aujourd’hui, revenons sur le verre intelligent. Une invention qui date déjà de 2015 mais qui se développe sur le marché afin de réduire les risques de déshydratation des personnes âgées.
 
Ce verre et le service qui y est associé a été développé par la société Auxivia. Plus concrètement, il s’agit d’un verre connecté non intrusif, non-stigmatisants (c’est important) et ergonomique. Bref, il a été pensé au mieux pour favoriser son usage par des personnes âgées et leurs aidants.
 
Associé à la plateforme Telegrafik, le verre Auxivia, unique au monde, permet de recueillir les données liées aux prises hydriques des personnes, pour en assurer le suivi et la traçabilité.
 
« À partir de signaux ultrasons envoyés depuis la base du verre vers le haut, Auxivia calcule la quantité de liquide restant. Il est aussi capable de différencier si le verre a été bu ou renversé » précise Sébastien Moussay, patron de BodyCAP. « Un langage lumineux reflétant l’historique des prises hydriques encourage également les personnes à boire régulièrement, favorisant ainsi leur autonomie pour une hydratation régulière. »
 
Les données collectées sont transférées de manière automatique, analysées par un système d’intelligence artificielle, puis mises à disposition des aidants ou des personnels soignants qu’ils soient sur site ou à distance, au travers de la plateforme Telegrafik.
 
« En s’intégrant parfaitement dans le fonctionnement habituel des établissements ou à domicile, la solution est rapidement adoptée par les personnels en charge du suivi, ainsi que par les bénéficiaires eux-mêmes », indique de son côté Carole Zisa-Garat, Fondatrice de Telegrafik.
 
Auxivia équipe d’ores et déjà une centaine d’établissements en France dont le Groupe Omeris.





AD



ARTICLES LES +