Sommaire
Article publié le 27/06/2019 à 06:08 | Lu 1696 fois

Déshydratation : un verre connecté contre la canicule

Alors que la France connait son premier « gros » épisode caniculaire de l’année, revenons plus en détail sur une nouvelle solution connectée qui permet de lutter contre la déshydratation des personnes âgées vivant en maison de retraite. De quoi s’agit ? D’un verre connecté et intelligent qui s’utilise comme un verre normal et mesure la quantité bue.


Verre connecté Auxivia
On le sait, le monde de demain sera connecté. En effet, les nouvelles technologies et la connectivité se développent à la vitesse grand « V ». Et ce, dans tous les domaines de la vie quotidienne et notamment, dans le champ de la protection des personnes âgées.  
 
On connaissait le réfrigérateur intelligent, les dalles intelligentes, les chaussures connectées ou encore le compteur d’eau connecté… Aujourd’hui, revenons sur le verre intelligent. Une invention qui date déjà de 2015 mais qui commence à se développer sur le marché afin de réduire les risques de déshydratation des personnes âgées. Un sujet d’actualité avec la canicule qui sévit actuellement en Europe et sur la France.
 
Ce verre et le service qui y est associé a été développé par la société Auxivia. Plus concrètement, il s’agit d’un verre connecté non intrusif, non-stigmatisants (c’est important) et ergonomique. Bref, il a été pensé au mieux pour favoriser son usage par des personnes âgées et leurs aidants.
 
« Les usagers nous disent que les verres connectés les aident à s’hydrater et à penser à s’hydrater. Les familles sont rassurées de savoir qu’il y a cette surveillance. Constater qu’on n’a pas eu d’hospitalisation pour déshydratation pendant la dernière canicule représente une grande satisfaction. C’est aussi motivant de mettre en place un projet novateur et de pouvoir limiter les hospitalisations » commente le directeur du Servie Polyvalent d’Aide et de Soins à Domicile de la ville de Mont-Saint-Aignan.
 
Comment ça marche ? Des balises disposées dans les chambres et au réfectoire permettent de reconnaître le résident qui utilise le verre. Dans un premier temps, le verre connecté d’Auxivia apprend les habitudes de son utilisateur et enregistre les prises hydriques.
 
Une plateforme synthétise ensuite les situations hydriques de chaque résident et donne des indicateurs personnalisés de suivi. Le verre peut ainsi s’allumer pour rappeler à l’utilisateur de boire ou pour l’inciter à boire plus d’eau.
 
Lorsqu’il détecte un changement d’habitudes ou des risques hygiéniques, il signale ces anomalies au personnel soignant ou aux aidants familiaux facilitant ainsi la prise en charge de l’utilisateur. Les données enregistrées par ce verre intelligent sont par ailleurs accessibles à tout moment grâce à un outil de suivi personnalisable.
 
Le service s’adresse principalement aux maisons de retraite médicalisées, mais également au secteur du maintien à domicile.