Sommaire
Article publié le 29/04/2020 à 02:00 | Lu 2242 fois

Sleep Analyzer : détecter l'apnée du sommeil à domicile grâce à un dispositif qui ne se porte pas...




La société française Withings, spécialisée dans la santé connectée depuis 2008, présente le Sleep Analyzer, un dispositif à destination du grand public et certifié médicalement, qui grâce à son capteur de sommeil détecte les apnées du sommeil. Compter 129,95 euros.


Avant de présenter ce nouveau produit, rappelons que le syndrome d’apnées du sommeil se manifeste par des arrêts répétés et incontrôlés de la respiration pendant le sommeil, provoquant des éveils et des micro-réveils intermittents.
 
Ces interruptions de la respiration sont la conséquence de la fermeture répétée, pendant plus de 10 secondes du conduit aérien du pharynx, et cela plus de cinq fois par heure de sommeil.
 
Ces occlusions sont le fait d’un relâchement des muscles de la gorge et de la langue durant le sommeil, bloquant ainsi le passage de l’air et empêchant la respiration. A chaque épisode, le taux d’oxygène dans le sang chute (hypoxémie) enregistré par les centres respiratoires avec création d’un éveil ou micro-éveil permettant la réouverture des voies aériennes supérieures.
 
La succession des épisodes d’hypoxémie liés aux apnées du sommeil au cours des nuits va provoquer une détérioration de la qualité de sommeil et l’installation progressive de complications cardio-vasculaires (risques multipliés par cinq).
 
Cela concerne en France environ 5% de la population adulte française, majoritairement des hommes de plus de 50 ans, soit l’équivalent de plus de 3,4 millions de français. Sachant que 85% des apnéiques ne sont pas détectés. Avec le vieillissement de la population, le nombre d’apnéiques devrait mathématiquement grimpé dans les années à venir…
 
Dans ce contexte, Withings, vient de lancer Withings Sleep Analyzer, son nouveau capteur de sommeil. Validé à la suite d’une étude clinique sur 118 patientset bénéficiant du marquage CE médical, cet objet connecté permet le dépistage des apnées du sommeil et s’annonce comme « la seule solution d’auto-détection de cette pathologie sous diagnostiquée et pourtant nocive pour la santé ».

À ce jour la polysomnographie restait l’examen de référence pour le diagnostic de l’apnée du sommeil et ne se pratiquait que sur prescription médicale. Il s’agit d’un appareillage lourd, en milieu hospitalier, parfois à domicile qui positionne des capteurs et électrodes sur le corps du patient afin d’étudier son sommeil.
 
Avec ce dispositif, c’est nettement plus simple. Placé sous le matelas, ce capteur non-invasif permet à l’utilisateur d’obtenir un suivi de ses nuits aussi précis qu'en laboratoire de sommeil sans quitter le confort de son lit. Il ne reste qu'à s’endormir pour retrouver toutes ses données de sommeil dans l’application Health Mate au réveil grâce à la synchronisation automatique en Wi-Fi.
 
Tout comme sa version antérieure, le Sleep Analyzer est constitué d’un capteur pneumatique pour mesurer les mouvements de la cage thoracique, la fréquence cardiaque et ainsi analyser les différentes phases de sommeil et leur durée. Couplé à cette technologie, un capteur basse fréquence permet d’analyser les ronflements et ainsi déterminer s’il y a présence d’apnées du sommeil.
 
Développé en collaboration avec des médecins du sommeil de l’Hôpital Antoine Béclère (Paris) et de l’Hôpital St-Pierre (Bruxelles) et déjà testé dans le cadre d’études cliniques, ce dispositif permet « des mesures de qualité médicale » assure le communiqué.