Sommaire
Article publié le 18/01/2022 à 02:40 | Lu 2952 fois

Silver Habitat : réinventer les lieux de vie des seniors de demain




Les besoins en matière d’hébergement des seniors changent. Conscients de ces évolutions, la Carsat Normandie et les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) normands ont lancé fin 2019 l’appel à idées auprès d’architectes, étudiants ou professionnels, urbanistes, paysagistes, ergothérapeutes, sociologues, et tous professionnels sensibles à la question du vieillissement de la population.


L’objectif ? Proposer des concepts innovants pour anticiper les besoins des futurs retraités et plus globalement repenser la place des anciens au sein de nos villes et nos bourgs. Les candidats devaient proposer leurs idées en tenant compte des souhaits des futurs retraités et des typologies de territoires proposés dans l’appel à idées.
 
Un jury régional, composés de professionnels et d’élus locaux, s’est réuni le 24 juin 2020 pour élire les 6 projets lauréats parmi les 36 projets reçus. Le palmarès a été dévoilé au public en novembre 2020 (16.000 euros de prix ont récompensé six équipes lauréates pour leur investissement et leur originalité à réinventer les lieux de vie des seniors de demain).
 
L’ensemble des 36 projets a été réuni dans un ouvrage papier. Egalement consultable en ligne sur le site internet de la Carsat Normandie.
 
Les projets lauréats
Prix régional : Les coopains du jardin
« Alternative au chacun chez soi et à la ville spéculative », ce projet promeut un modèle coopératif et une organisation basée sur le collectif. Le parc, préservé, devient l’épicentre du quartier dont les abords sont subtilement densifiés.
 
Prix départemental : Un autre chez soi
Ce solide projet social d’habitat partagé revitalise le centre-ville en adaptant astucieusement le bâti existant. Plus on s’éloigne du centre-ville, plus les logements mis à disposition des seniors sont autonomes.
 
Mention spéciale du jury : Vill’âges, associer les habitants à la réflexion sur l’habitat
Cet audacieux projet propose une méthode innovante et des outils : une résidence d’architectes fait participer les habitants à l’élaboration d’un écosystème autour de l’idée du « mieux vieillir » ; puis un laboratoire des possibles teste ces idées à l’échelle 1.
 
Prix départemental : Ici, une approche ergothérapique de l’habitat
Centrée sur le projet de vie des seniors, cette proposition s’appuie sur une démarche participative et une approche ergothérapique de l’habitat. Elle développe deux axes : l’activité des personnes (rôle social) et l’habitat modulable (adaptation du logement).
 
Prix départemental et mention spéciale du jury : Les Cadolles d’Annoville, un village coopératif et maraîcher (en photo)
Partir du paysage pour construire un projet social. Avec ce concept de village vacances compo[1]sé d’habitats modulaires délicatement posés au creux de venelles et de jardins, cette proposition conjugue toutes les dimensions d’un projet intergénérationnel.
 
Prix départemental : La Ruche, une offre de services futuristes
Provocateur par certains points, ce projet aux allures de science-fiction est ancré dans un futur où les nouvelles technologies ont pris une place prépondérante. Elles s’articulent néanmoins avec humanité autour d’un lieu central dédié à l’autonomie et au mieux vivre.