Sommaire
Article publié le 25/05/2020 à 02:33 | Lu 2090 fois

Service-public.fr propose désormais des "cerfa guidé" en ligne




C’est une grande tendance dans l’administration depuis quelques temps déjà mais qui s’amplifie d’année en année : des plus en plus de services et/ou formulaires administratifs sont disponibles en ligne afin de simplifier la vie quotidienne des usagers. Avec l'arrivée notamment, de ces "cerfa guidés".


On le sait avec certitude désormais, monde de demain sera connecté et en grande partie virtuel. Dans ce monde-là, les administrations seront également largement « dématérialisées » avec de plus en plus de services qui seront disponibles en ligne, voire même, « qu’en ligne » ; ce qui ne sera pas sans poser des problèmes aux personnes âgées qui ne connaissent rien au web (illectronisme) ou à ceux qui n’ont pas d’Internet tout simplement. Mais ceci est un autre débat.
 
Dans ce monde ultra-connecté et dématérialisé, les services administratifs seront largement développés afin d’une part, de simplifier la vie quotidienne des usagers et d’autre part, de réduire les coûts pour l’administration.
 
Dans ce contexte, depuis quelques années déjà (et la tendance s’amplifie notamment avec la pandémie de Covid-19), les formulaires administratifs se dématérialisent progressivement. Par exemple, les « cerfa guidés » permettent aux usagers de remplir leur formulaire via une page web (sur ordinateur, tablette ou smartphone) et de télécharger le document directement rempli et prêt à être envoyé au service administratif concerné.
 
Ce mois-ci, l’administration a mis en ligne huit « cerfa guidés » et d’autres seront proposés tous les mois. L’idée étant de simplifier l’utilisation, de conserver ces documents virtuellement en toute sécurité, de les rendre accessibles aux personnes en situation de handicap (notamment visuel) et d’avoir des informations parfaitement lisibles pour les administrations (un ordinateur écrit plus clairement qu’une main…).
 
Sont déjà disponibles : le reçu au titre des dons à certains organismes d’intérêt général, le dépôt d’un dossier de surendettement, la pré-demande de carte d’identité, les opérations funéraires, la mise en location d’une résidence secondaire ou le mandat de protection future.