Quelques jolis flacons pour la fête des pères (partie 2)

La fête des pères est certes une création purement commerciale inventée par des associations de commerçants, mais ce n’est pas une raison pour se priver de faire plaisir. Voici quelques jolis produits qui feront plaisir à votre père ou à vous même si vous décidez de vous faire vos propres cadeaux.





Outre le Dry-Cellar et le Un-Oak créés en 2019, voici le Double-Oaked également réservé aux amateurs de mélanges audacieux. Elaboré comme il se doit dans des fûts de chêne gascon, il met en avant le travail des tonneliers locaux Ce chêne à gros grain apporte à l’eau de vie des tannins et une structure plus forte.
 
Avec trois ans d’âge, le Double-Oak passe une première année en fûts neuf, puis une année en fûts roux pour être de nouveau transvasé en fûts neufs. Le résultat est une eau de vie légère sans lourdeur.
 
Titrant 43,3°, le Double-oaked surprend dès la première gorgée par une attaque pleine de vivacité et de fraîcheur. Le pain grillé, les épices sont les premières notes qui parviennent au palais pour finir sur une longueur plus souple de cacao et de havane. Fumé comme certains whiskys japonais, cet Armagnac renouvelle totalement l’image que l’on se fait de cette eau de vie traditionnelle.
 
Conçu pour une clientèle jeune, il peut être dégusté seul ou utilisé comme base des grands classiques comme le Old-Fashioned. Le Bas-armagnac Double-oaked de la maison Dartilongue est vendu chez les cavistes au prix de 47 € environ.
 
Pour les belles soirées d’été et ses apéritifs pris entre copains face à un joli coucher de soleil, quoi de mieux qu’un pastis léger. A condition bien sûr de choisir un pastis élégant dont la composition aromatique sera délicate en bouche.
 
C’est la maison Henri Bardouin qui nous réserve les plus belles surprises. Elégant et, loin de la violence des ingrédients de certaines marques où la réglisse est parfois trop dominante, le pastis Bardouin fait l’unanimité sur les plus belles tables de Provence.
 
Cette année, le Bardouin évolue avec une recette modifiée par l’ajout de quatre nouvelles plantes aromatiques et épices : de l’anis étoilé, du poivre de Sichuan, du vétiver et de la rose Centifolia. Le résultat est tout en délicatesse et en élégance. On dirait presque féminin sans que cela soit réducteur.
 
En bouche, ce nouveau Bardouin Prestige est équilibré dans ses saveurs. Appréciés dans l’univers du parfum, la rose Centifolia et le vétiver apportent un nez floral et mettent en avant les notes d’agrumes qui s’expriment grâce au poivre du Sichuan. Un pastis élégant à déguster avec quelques morceaux de grana padano pour partager un moment de grâce dans la tranquillité du soir.
 
Nous terminerons cette rubrique avec une curiosité festive : la Vodka Rosé. Produite par la distillerie Comte de Grasse et mise au point par Marie-Anne Contamin, la 06 Vodka a été créée pour le moment privilégié de 18h où, sous le soleil déclinant, on prend un verre au bord de la piscine.
 
Une vodka purement française conçue avec du blé d’hiver distillé avec de l’eau de source. Titrant 37,5°, 06 Vodka offre la fraîcheur tonique de la vodka et la suavité des arômes de fraise d’un rosé venant du Domaine Château Vert. Une association qui peut surprendre mais qui apportera une touche originale à vos soirées d’été. Disponible sur 06vodka.com au prix de 42 €.
 
Joel Chassaing-Cuvillier

Article publié le 02/06/2022 à 01:00 | Lu 1325 fois