Sommaire
Article publié le 22/05/2019 à 03:31 | Lu 887 fois

Québec : améliorer la qualité de vie des ainés par l'exercice physique

Dans l’ère de vieillissement démographique actuelle, Dong Qi Zheng, étudiante à la maîtrise au Département d’études en loisir, culture et tourisme de l’UQTR (Université de Québec) vient de décrocher un appui très pertinent du Fond de recherche Société et culture pour l’implantation d’un programme de renforcement de la mobilité et de la santé chez les aînés de 65 ans et plus.


Pour son stage, Dong Qi Zheng implantera le programme Choose to Move, qui a connu franc succès en Colombie-Britannique ces dernières années.
 
Basé sur le modèle de la santé publique Community Healthy Activities Model Program qui est largement étudié aux États-Unis dans la promotion de l’activité physique chez les aînés, ce programme Choose to Move est rebaptisé « Choisir de bouger » pour son implantation à Trois-Rivières.
 
Ce programme se veut une stratégie de prévention personnalisée chez les aînés de 65 ans plus pratiquant moins de 150 minutes d’activités par semaine. Ainsi, il se distingue par son approche qui s’illustre par le développement d’un programme de pratique d’activités physiques en fonction des besoins, des intérêts, des objectifs, des ressources et des capacités de la personne âgée en compagnie d’un entraîneur qualifié en matière d’activités physiques.
 
Autrement dit, l’individu intéressé choisit librement ses activités physiques et il est accompagné d’un entraîneur formé sur le processus d’adoption d’un mode vie actif sur une période de six mois durant laquelle des rencontres motivationnelles de groupes, des rencontres individuelles et des suivis téléphoniques ont lieu pour favoriser le maintien de la pratique et pour améliorer le programme conçu ensemble.
 
L’intérêt de mettre en œuvre au Québec ce programme de promotion d’activités physiques fort intéressant s’explique d’abord par le fait que le portrait du vieillissement démographique entre les deux provinces est similaire puisque la proportion de la population âgée de 65 ans et plus en Colombie-Britannique (18,3%) s’apparente à celle du Québec (18,5%).
 
Puis, il faut noter qu’après seulement trois mois de participation au programme Choose to Move, 84% des 1.200 participants aînés ont affirmé avoir dénoté une amélioration significative dans leur fréquence de pratique d’activités physiques ainsi qu’une diminution d’isolement via une augmentation de connectivité à la vie sociale.

Source