Première canicule 2023 : 80 morts en excès

La première canicule de l’été s’est déroulée du 7 au 13 juillet 2023 dans 21 départements* soit 20% de la population résidente en France. La durée moyenne de cette canicule par département a été de 3,8 jours. Selon Santé Public France, au moins 80 décès en excès toutes causes confondues (+3,8 %) ont été estimés durant cette canicule.


Cette première estimation établie à deux semaines de la fin de l’épisode est issue de données de mortalité non complètes, arrêtées le 31/07.
 
Au-delà de cette première canicule de l’été, la population Française a été exposée à la chaleur depuis le début du mois de juin (2ème mois de juin le plus chaud depuis 1900). Ainsi, cette estimation ne reflète pas l’ensemble de l’impact de la chaleur sur la santé.
 
La chaleur demeure plus que jamais un risque pour la santé (notamment pour les personnes âgées, particulièrement sensibles à la chaleur) dans un contexte de changement climatique, y compris en dehors des périodes de canicule, nécessitant la mise en place des mesures de gestion et de prévention pour diminuer l’impact de la chaleur sur les populations
 
Rappelons que le calcul de l’excès de mortalité pendant les canicules repose sur les données de mortalité toutes causes confondues issues des bureaux d’état-civil et transmises par l’Insee, dont la durée de consolidation est d’un mois.
 
En fin d’été, Santé publique France publiera un bilan consolidé de l’impact sanitaire des différentes canicules et plus globalement de l’exposition de la population Française hexagonale aux fortes chaleurs durant toute la période estivale 2023.
 
*des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Corse, Grand-Est et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Publié le 10/08/2023 à 04:34 | Lu 3364 fois