Sommaire
Article publié le 07/09/2018 à 01:00 | Lu 4348 fois

Prélèvements à la source : ce qui change pour les retraités

Vous êtes à la retraite et vous vous demandez comment le prélèvement à la source s’appliquera sur vos revenus ? Vous partez à la retraite au moment du passage au prélèvement à la source et vous souhaitez savoir quelles sont les démarches à suivre ?


Prélèvements à la source : ce qui change pour les retraités
Déjà retraité : les grands principes
Retraité depuis quelques années, vous souhaitez savoir ce que le passage de l’imposition sur le revenu au prélèvement à la source va impliquer pour vous et quelles seront les formalités à mettre en œuvre ?
 
Sachez que la déclaration de revenus est toujours nécessaire. Ainsi, peu importe la façon dont vous serez imposé, vous devrez, comme habituellement, remplir votre déclaration au printemps de chaque année.
 
Pour l’année 2018, vous avez classiquement rempli votre déclaration de revenus en y inscrivant votre pension de retraite, et peut-être d’autres revenus que vous percevez également, tel que par exemple les revenus fonciers que vous tirez de la location d’un appartement.
 
L’Administration fiscale vous a communiqué votre taux d’imposition dans le courant du second semestre 2018, calculé sur la base de vos revenus de 2017 déclarés en 2018. Elle le communiquera également à votre caisse de retraite.  
 
En 2019, vous percevrez votre pension de retraite déjà imputée de l’impôt sur le revenu correspondant, le taux s’appliquant en amont sur votre pension. Dans le cas où vous percevez d’autres revenus en complément, à savoir notamment des revenus fonciers, vous serez prélevé chaque mois ou chaque trimestre, selon l’option choisie. Vous pouvez également percevoir plusieurs pensions de caisses de retraite différentes, vous serez alors prélevé selon votre taux de prélèvement et proportionnellement à ce que chacune vous verse.
 
Sachez qu’en cas de changement de votre situation, vous pouvez en informer l’Administration fiscale qui modifiera, sous conditions, votre taux. Informer de ce changement vous permet de modifier votre taux et donc le prélèvement de votre impôt, soit en étalant le surplus d’impôt sans avoir à régulariser l’ensemble en septembre, soit en diminuant votre impôt si votre taux a baissé.
 
La retraite en 2018 ou 2019 : qu’est-ce que cela implique ?
Vous partez à la retraite en 2018 ou en 2019 et vous souhaitez savoir dans quelle mesure le prélèvement à la source va s’appliquer ? Est-ce qu’il va vous avantager ?
 
Vous partez à la retraite en 2018 : bien qu’il s’agisse d’une année blanche pour les revenus tirés de votre pension de retraite, sachez que la prime de départ à la retraite est un revenu exceptionnel qui sera imposé en 2019.
 
Vous partez à la retraite en 2019 : le prélèvement à la source s’adaptera immédiatement à votre changement de situation. Vous paierez votre impôt par rapport au montant de votre pension de retraite et non plus par rapport aux salaires que vous avez perçus l’année précédente. Concrètement, ce prélèvement à la source présente un intérêt dans la mesure où votre impôt diminuera proportionnellement à la baisse de vos revenus.
 
À noter que la prime de départ à la retraite que vous percevrez en 2019 sera nette de retenue à la source. Vous n’aurez pas à vous soucier de devoir payer l’impôt correspondant : c’est arrangeant surtout dans l’hypothèse où vous percevrez une indemnité de départ à la retraite conséquente et que vous pensez avoir des difficultés pour payer plus tard l’impôt correspondant.

Gérard PICOVSCHI, Avocat
SELAS AVOCATS PICOVSCHI
www.avocats-picovschi.com






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 02:05 Les seniors préfèrent toujours le cash