Sommaire
Article publié le 25/04/2022 à 01:00 | Lu 3289 fois

Plan Epargne Retraite : comment cela fonctionne, à qui cela s'adresse-t-il ?




Entré en vigueur le 1er octobre 2019, le Plan d’épargne retraite (ou PER) a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des seniors. Produit d’épargne à long terme, il permet de bénéficier d’une rente ou d’un capital une fois à l’âge de la retraite. Ouvert à tous, le PER est un placement à découvrir.


Qu'est-ce que le plan d'épargne retraite ?
Pour deux tiers des Français, l'âge de la retraite fait peur*. Pire encore... Interrogés, 72% d'entre eux ont avoué être dans l'incapacité de mettre 50 euros de côté en prévision de l'arrêt de la vie active**.
Autant de signaux qui ont poussé les législateurs à revoir le système des retraites.
 
Naguère, les professionnels avaient en « catalogue », deux produits d'épargne destinés à la retraite :
- le Plan d'épargne retraite populaire (PERP) qui permettait d'économiser durant sa vie active pour percevoir une rente viagère ou une coquette somme ;
- le contrat Madelin qui permettait aux travailleurs indépendants et à ceux exerçant des professions libérales de préparer leur avenir.
 
Pendant plusieurs décennies, les Français désireux de préparer leur retraite tombaient systématiquement dans l'une de ces cases. Mais le 24 juillet 2019, les choses ont pris un tournant décisif. Ce jour précis, la loi Pacte a été votée par le Parlement.
 
Parmi les grandes résolutions de ce texte, une en particulier a retenu l'attention des contribuables : le Plan épargne retraite (ou PER). Depuis le 1er octobre 2020, c'est le seul placement financier destiné à préparer la sortie de la vie professionnelle.
 
À la différence de ses prédécesseurs, le PER est ouvert à tous. Salariés, entrepreneurs, chômeurs, ... La seule condition est d'être majeur. Une fois cette case cochée, il est possible de mettre de l'argent de côté en prévision de la retraite.
 
Comment fonctionne le plan d'épargne retraite ?
L'une des singularités du PER, c'est qu'il permet de faire fructifier l'argent mis de côté. Avec le PERP et le contrat Madelin, les économies étaient figées et ne pouvaient être investies. Le plan d'épargne retraite vient changer la donne.
 
Fonctionnant suivant le principe de gestion pilotée, le PER ajuste les risques des investissements en fonction de l'âge du souscripteur. Quand la retraite est encore lointaine, les fonds sont investis sur des projets plus rémunérateurs mais plus risqués. En revanche, plus le temps passe, plus les actifs sont rabattus vers des capitaux où il est moins probable de perdre au change…
 
Sur le site du Service public, les mécanismes du PER sont décrits avec moult détails. En cas de doutes, il ne faut pas hésiter à y jeter un coup d'œil.
 
S'apparentant légèrement à un fonds de placement, le PER doit être suivi avec parcimonie. Au moment de l'ouverture du compte, vous devez recevoir tous les détails concernant la fiscalité et la budgétisation. Une fois le contrat signé, chaque année, le gestionnaire sera tenu de communiquer :
- les résultats des investissements réalisés ;
- les frais prélevés par l'établissement financier ;
- les principaux changements ayant eu lieu sur le compte ;
- les modalités de transfert du compte.
 
Alimenté par des versements volontaires, le PER est un placement financier permettant de préparer sa retraite en toute sérénité.
 
À quel moment percevoir l'épargne du PER ?
Avant d'avoir atteint l'âge légal de la retraite 
Dans certaines circonstances, il est possible de percevoir les fonds accumulés sur le PER avant la date butoir.
 
Quelques exemples de situations s'y prêtant : l'expiration de droits aux allocations chômage ; le décès d'un époux ; une situation d'invalidité ; un surendettement ; une cessation d'activité professionnelle suite à une liquidation judiciaire ; l'achat d'une résidence principale ; etc.
 
Pour retirer les avoirs du PER, il faudra adresser une lettre recommandée au gestionnaire.
 
Après l'âge de la retraite
Dans ce cas, la procédure se fait de façon automatique. À noter que le récipiendaire pourra opter pour une rente, un versement de capital ou une combinaison de deux options précédentes.
 
*source : franceculutre.fr
**source : Union mutualiste retraite





ARTICLES LES +