Sommaire
Article publié le 06/02/2020 à 02:30 | Lu 1377 fois

Paris Habitat lance un service de portage en cas de panne d'ascenceur

Belle initiative, une fois encore, de la part du parc HLM. En effet, les trois bailleurs franciliens (Paris Habitat, RIVP et Elogie-Siemp) viennent de lancer un nouveau programme d’accompagnement en cas de panne d’ascenseur : de fait, les locataires qui rencontrent des difficultés à se déplacer pourront faire appel à un service de portage !


On ne va pas se voiler la face. Les pannes d’ascenseur sont courantes au sein des immeubles HLM des trois bailleurs franciliens. Courantes et souvent longues…

Pour ceux qui habitent dans les bas étages, cela va encore, mais pour ceux qui résident au 8ème, ça fait haut ! Surtout pour les personnes âgées… Sachant qu’une personne sur cinq a plus de 65 ans dans ces logements sociaux.
 
Dans ce contexte, depuis le 27 janvier dernier, les trois bailleurs franciliens (Paris Habitat, RIVP et Elogie-Siemp) ont lancé un nouveau programme d’accompagnement en cas de panne d’ascenseur : de fait, les locataires qui rencontreront des difficultés à se déplacer et donc à monter les étages, pourront faire appel à un service de portage assuré par la protection civile !
 
Cela concernera toutes les personnes en situation de handicap ou qui rencontrent des difficultés à se déplacer (ainés, femmes enceintes…). Disposant de plus de 1.300 bénévoles répartis au sein de 34 antennes à Paris et dans sa région, la Protection civile pourra intervenir sous 2h entre 17h et 23h, 7 jours sur 7, jours fériés compris.
 
Dans la pratique, elle aura pour mission de remonter la personne en difficulté dans son appartement en ayant recours aux techniques de portage en vigueur au sein des référentiels des Premiers Secours en Equipe. A cet effet, la ville de Paris subventionne l’acquisition d’un véhicule et de matériel.
 
Il est prévu qu’après 48 heures d’arrêt non programmé, le bailleur reprenne la prestation de gestion de crise. Le service vient justement en complément, pour les locataires de Paris Habitat, d’un autre service.
 
Paris Habitat développe dispose en effet d’un large éventail de services à destination des locataires les plus fragiles.
 
Quelques exemples :
Le Bricobus : Paris Habitat et les Compagnons Bâtisseurs ont mis en place ce dispositif afin de proposer un service de réparation et des conseils aux locataires de plus de 65 ans. Ce dispositif a vocation à réduire les difficultés rencontrées par les seniors dans leur logement et à toucher les plus isolés.
 
Il permet ainsi de favoriser la rencontre et l’entraide dans les résidences de l’établissement. Mis en place en octobre 2019 dans les 13e et 19e arrondissements, le Bricobus sera déployé, à tarif réduit, sur l’ensemble du patrimoine le 27 février prochain dans les résidences de plus de 200 logements où logent plus de 100 locataires seniors.
 
Les Kit access dit « réhab » ou « senior » et le dispositif « adapter son logement » : ils prennent en considération que vivre chez soi implique, au fil des âges, de faire évoluer son logement. Paris Habitat propose par conséquent l’installation, prise en charge, d’éléments conçus pour faciliter et simplifier certains gestes du quotidien.
 
Les kits « réhab » et « senior », d’un coût respectif de 1200€ ou 600€, contiennent 7 à 9 éléments : lampes avec détecteurs de mouvement, pastilles photoluminescentes sur les interrupteurs, bac à douche antidérapant, barre d’appui dans la salle de bain et dans les toilettes…
 
S’agissant du dispositif « adapter son logement », Paris Habitat propose ici de s’acquitter des travaux d’adaptation en cas de handicap ou pour les seniors afin d’adapter le logement, avec l’aide d’un ergothérapeute.
 
Initié par la ville de Paris, Paris Habitat propose aussi, gratuitement, le service « Paris en compagnie » à ses résidents de plus de 65 ans. Ce dispositif gratuit à destination des seniors isolés souhaite favoriser l’accompagnement par un « citoyen engagé » d’un « aîné de son quartier ». Pour une promenade, une discussion ou la possibilité d’être aidé pour aller chez le médecin.
 
Rompre l’isolement des seniors : c’est aussi l’architecture et l’ambition de « 1 toit en partage ». Ce service souhaite ici favoriser les colocations intergénérationnelles en permettant à un senior d’accueillir un jeu dans son logement.
 
Enfin, citons également l’accompagnement personnalisé au déménagement. Ce service se déploie dans le cas d’un relogement pour des opérations de réhabilitations importantes ou en cas de mutations et de relogement.