Sommaire
Senior Actu

Article publié le 24/04/2018 à 01:00 | Lu 1724 fois

Ouverture des premiers échanges visant à construire un système universel de retraite

Chargé par le gouvernement de préparer et de conduire la concertation sur la réforme des retraites auprès d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé, Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites poursuit son cycle de rencontres avec les partenaires sociaux. L’idée étant de proposer une réforme qui permette de créer un système universel de retraites.


Ouverture des premiers échanges visant à construire un système universel de retraite
Ces échanges, qui ont lieu actuellement, ouvrent une première concertation sur un des six grands blocs thématiques qui jalonneront l’agenda de cette réforme. Précisions que les trois premiers blocs consacrés aux grands principes du nouveau système de retraite seront discutés jusqu’à l’été.
 
1. La construction d’un système universel, commun à tous les actifs où sera abordée la définition du nouveau régime en termes de périmètre, de niveau de couverture, d’assiette et de taux de cotisation (avril- mai)
2. La construction d’un système redistributif et solidaire avec la prise en compte des droits non contributifs liés à la maladie, la maternité, au chômage ainsi que les minima de pension (mai-juin)
3. La construction d’un système tenant compte des évolutions de la société avec l’examen des droits familiaux et la question de l’égalité entre les femmes et les hommes (juin-juillet)
 
Quant aux trois autres blocs, ils seront discutés à partir de l’automne et porteront sur :
4. Les conditions d’ouverture des droits à retraite avec notamment l’objectif de donner plus de liberté dans la transition vers la retraite
5. La reconnaissance des spécificités de certains parcours professionnels où seront examinées les conditions des départs anticipés à la retraite
6. La construction d’un système pérenne, responsable et solide où seront abordées les questions de gouvernance, de pilotage et d’organisation du système universel ainsi que les modalités de transition entre l’ancien et le nouveau système.
 
Cette concertation s’accompagnera d’un dispositif de consultation et de participation citoyenne qui sera lancé mi-mai et qui reposera notamment sur une plateforme de consultation en ligne (participez.reforme-retraite.gouv.fr) et la tenue de plusieurs ateliers participatifs sur tout le territoire.
 
Les orientations de la réforme seront proposées par le Haut-Commissaire à la réforme des retraites en fin d’année 2018 ou début 2019. La présentation du projet ouvrira une nouvelle phase de concertation avec les partenaires sociaux. Affaire à suivre.






Dans la même rubrique :
< >