Sommaire
Article publié le 06/12/2018 à 09:36 | Lu 1326 fois

On deviendrait "vieux" à l'âge de 72 ans...

Ce type d’étude est un marronnier. Elle ressort tous les ans avec peu ou prou les mêmes résultats, les mêmes données, les mêmes informations… Dernière en date ? Celle de la société Bion3, spécialisée dans les compléments alimentaires, qui stipule qu’on deviendrait « vieux » à l’âge de 72 ans.


Cela fait des années que tous les ans, parfois même plusieurs fois par an, des sondages et des études s’intéressent à l’âge réel vs l’âge ressenti et à l’âge auquel on estime devenir « vieux ». On retrouve d’ailleurs à chaque fois, à peu près, les mêmes résultats.
 
Cette étude réalisée par la société Bion3, spécialisée dans les compléments alimentaire (groupe pharmaceutique Merck), revient donc sur cette thématique, une fois de plus. On y apprend, entre autre, que la grande majorité des Français, huit sur dix, estiment qu’il existe un décalage entre leur âge réel et leur âge ressenti.
 
Ainsi, selon cette étude, 42% des plus de 55 ans se perçoivent en moyenne avec dix ans de moins que leur âge réel. Classique. Un décalage qui s’élève même jusqu’à vingt ans pour un senior sur cinq de 55 ans et plus… Autre point saillant de ce sondage : on deviendrait « vieux » à l’âge de 72 ans.
 
Dans cet esprit, Jacky Delaup, 72 ans, a décidé de se lancer un défi chaque année. En 2014, il a rallié la ville de  Courchevel à celle de Sotchi en Russie, soit 2.500 km à vélo. Et cette année, Jacky a bravé sur sa monture (toujours à vélo donc) plus de 3.000 km correspondant à un tour des Balkans pour assouvir sa passion de la bicyclette ! Son challenge 2019 ? Peut-être l’Amérique Latine… Affaire à suivre.





Dans la même rubrique :
< >