Mitsubishi Colt : pourquoi acheter une Colt et non une Clio ?

Il faut le reconnaître, le catalogue Mitsubishi est plutôt mince. Des choix stratégiques peut-être imprudents, des modèles inadaptés au marché, la disparition du Pajero qui représentait le gros des ventes de la marque, il était temps que le Japonais rétablisse la situation et reconstitue une gamme.



En avril est apparue la nouvelle ASX qui reprenait les caractéristiques du Captur de Renault ;  aujourd’hui, voilà la nouvelle Colt.
 
Avec ce modèle, c’est le segment B qui est investi afin de permettre à la marque de créer du volume de vente sur les marchés français et européens.
 
Là encore, cette Colt est le clone d’une Renault Clio rebadgée. Alors pourquoi acheter une Colt et non une Clio ?

Avec l’essai du modèle hybride 1.6 HEV dans sa finition haut de gamme, nous allons essayer de mettre en avant ses avantages ou ses inconvénients.

Apparue en 1962, la Colt en est aujourd’hui à sa septième voire huitième génération selon la façon de calculer les modèles et reprend au volant, les sensations de son alias, la Clio.
 
Dans son apparence, hormis la disparition du losange, rien ne change, les pièces de carrosserie sont identiques à part les feux de positions intégrés dans les ailes avant. A l’arrière, la marque Mitsubishi s’étale sur toute la largeur du coffre et le marquage hybrid EV apparaît sur les côtés.

Dans l’habitacle on retrouve l’ambiance Renault et la planche de bord ne diffère pas de celle de la Clio. Pour cette prise en main, nous disposions d’une motorisation dont la puissance cumulée s’établit à 145 ch (moteur thermique 94 ch, moteurs électriques 49ch + 20ch).

Sans surprise, le comportement est identique à sa cousine avec des réactions dynamiques sur les routes de campagne. On peut regretter les roues de 17 pouces qui dégradent le confort sur un mauvais revêtement. Une monte qui ne s’avère pas nécessaire sur ce type de véhicule.
 
On sélectionnera, bien sûr, le mode sport afin de disposer des meilleures configurations notamment au niveau des réactions de la direction et de la boîte de vitesses qui devient plus rapides. En mode économique, la voiture manque alors de réactivité alors que l’agrément de conduite est parfait en mode sport.

Sa consommation maîtrisée est l’un des points forts de cette Colt et, en fonction du style de conduite, celle-ci se stabilise entre 4,5L et 6 L aux 100 km. Ce qui est tout à fait comparable à la concurrence.

La position de conduite est agréable et le volant réglable en profondeur comme en hauteur aide à trouver une bonne position. Les places arrière sont parfaites pour une famille de quatre personnes et le volume du coffre tout à fait correct.
 
On regrettera le seuil de coffre un peu haut qui ne facilite pas le déchargement ainsi que les poignées de porte à l’arrière qui, située en haut de la porte, ne sont absolument pas ergonomique et obligent à des contorsions lorsque l’on a les bras chargé. Un tic de stylistes qui visiblement ne se servent que de la porte avant.

Particulièrement équipée, la Colt 1.6 MPI HEV, dans sa version haut de gamme Instyle, offre un habitacle aux finitions parfaites et surtout, une richesse d’équipement qui la place dans le peloton de tête de la concurrence.
 
Quant à l’avantage face à la Renault Clio, il réside dans la proposition d’une garantie de cinq ans et 100 000 km. Les milieux de gamme seront légèrement moins onéreux que la Clio.
 
Sur ce segment qui représente des volumes de vente importants et occupe 26,9% du marché français, la Mitsubishi Colt représente une alternative à tous ceux qui souhaitent rouler différent tout en profitant des gages de fiabilité que procure en arrière-plan la Clio.
 

Joël Chassaing-Cuvillier

Quelques chiffres : la Mitsubishi Colt 1.6 MPI HEV Instyle

  • Moteur essence 4 cylindres en ligne 16 soupapes – 1 598 cm3 (nc x nc mm)
  • 143 ch à 5 600 tr/min ( puissance cumulée) thermique essence : 94 ch- batterie lithium-ion : 49 ch– 148  Nm à 3 200 tr/min –
  • Boîte automatique à 4 rapports
  • Dimensions : 404 x 172 x 143 cm, empattement : 258 cm – Poids : 1824 kg
  • Pneumatiques 235/55 R17
  • Vitesse auto limitée 180 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 9,3 s
  •  Émissions de CO2 :  94 gr/km
  • Prix : 29 990 €

Publié le 22/11/2023 à 00:00 | Lu 2230 fois


La rédaction vous conseille
< >