Sommaire
Article publié le 03/05/2021 à 08:52 | Lu 4221 fois

Marie-Lou, 103 ans, bistrotière dans le Pas-de-Calais




Voici une centenaire pas comme les autres… En effet, Marie-Lou, 103 ans, Marie-Louise Wirth de son vrai nom, tient un bistrot depuis 70 ans à Isbergues, un village de dix mille habitants près de Béthune dans le Nord. Elle qui ne s’est jamais vaccinée contre la grippe vient de recevoir son vaccin contre la Covid-19.


De nos jours, les centenaires ne sont plus ce qu’ils étaient. Dans le bon sens du terme, entendons-nous bien ! Ils se marient, ils courent le cent mètres, ils font de la plongée, du cyclisme, se forment sur Internet ou font de la moto ! Marie-Lou, elle, elle tient un bistrot.

La vieille dame, qui n'a pas sa langue dans sa poche, tient son bar depuis soixante-dix ans. Un bar sans nom comme il en existe encore dans certains villages…
 
Pas besoin d’enseigne, tous les habitants le connaissent. Naturellement, depuis la pandémie, elle a du fermer, comme tout le monde. Même si le volet s’ouvre parfois pour laisser passer un ami, un voisin qui vient rendre visite à cette centenaire pas comme les autres.
 
Marie-Lou de son vrai nom Marie-Louise Wirth est restée célibataire, sans enfant. Elle avoue ne pas avoir peur du Covid et se revendique « toujours optimiste ». Tous les jours vers 11h, elle prend son petit porto. « Je bois tous les jours mais pas beaucoup » indique-t-elle dans un récent article du Parisien.
 
Pour autant, celle qui n’est jamais malade (à part quelques rhumes) s’est laissée convaincre par son médecin de se faire vacciner, « par politesse » confesse-t-elle à la presse locale. Elle vient d’ailleurs tout juste de recevoir sa première dose à l’hôpital de Béthune. Selon elle, son dernier vaccin remontrait à l’école communale, contre la tuberculose !
 
Désormais et on la comprend, la centenaire n’a qu’une envie. Retrouver sa vie d’avant ! Et aller au restaurant. On espère qu’elle pourra réaliser son vœu dans les jours à venir avec la réouverture des terrasses.