Sommaire
Article publié le 27/03/2018 à 10:01 | Lu 3374 fois

Mamie Foodie : des cuisiniers seniors aux fourneaux

Mamie Foodie est une jeune entreprise sociale et solidaire qui propose un service « traiteur » un peu particulier en région parisienne. En effet, tous les employés de cette « jeune pousse » sont des personnes de 60 ans et plus, souvent isolées et bien sûr, passionnées de cuisine ! Détails.


Cela fait déjà quelques années, que de jeunes entreprises souvent sociales et solidaires et souvent créées par des jeunes, s’intéressent à l’emploi et la mise en valeur des savoir-faire des seniors. Mamie Foodie, en est le parfait exemple. Montée en 2016, cette société vise à faire travailler des cuisiniers seniors afin de leur permettre de mettre un peu de beurre dans les épinards.
 
A l’origine de ce projet, Johanna Pestour et Valentine Foussier, deux jeunes femmes d’un peu plus de cinquante ans… à elles deux ! Elles ont imaginé ce concept pendant leurs études en école de commerce. Dans la pratique, il s’agit d’un service de traiteur (gouter, déjeuner, diner ou cocktail) qui met à l’honneur la cuisine de grand-mère dans la région parisienne pour le moment.
 
Ainsi, ce sont des papis et des mamies qui préparent de bons petits plats (dans une cuisine de professionnels) pour des clients, souvent des grandes entreprises. Ce sont les cuisiniers eux-mêmes, les chefs, qui viennent ensuite présenter et servir leurs créations, ce qui leur permet de transmettre leurs petits secrets tout en étant félicités pour leur travail.
 
Bref, un bon moyen de mettre en avant les savoir-faire des anciens tout en permettant de lutter contre leur solitude et en leur offrant un petit complément de revenu. Précisons que ces seniors-cuisiniers sont des autoentrepreneurs qui effectuent en moyenne trois prestations par mois pour un revenu mensuel de 200 euros nets.
 
Actuellement une quinzaine de personnes âgées travaillent pour Mamie Foodie, dont certains d’origines étrangères, ce qui permet de proposer des plats plus exotiques.






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 03:41 Emploi senior : ca va mieux