Lieux de Mémoire en France : un nouveau guide du Petit Futé

Les éditions du guide Le Petit Futé publient ces jours-ci Lieux de Mémoire 2022-2023, un bel ouvrage de 192 pages qui répertorient les lieux de mémoire, constitutifs d’une identité partagée et qui mettent en lumière une partie de l’histoire de notre pays, souvent dramatique d’ailleurs.





Ce livre revient donc sur des lieux, des endroits, des villes qui invitent à la réflexion tout en permettant aux visiteurs de comprendre le vécu de certaines générations -notamment les seniors et les personnes les plus âgées- face à des événements aujourd’hui inscrits dans la mémoire collective.
 
Dans ces 200 pages, des musées, des champs de bataille, de simples stèles ou des lieux urbains, des ouvrages d’art, etc. La liste des lieux de mémoire ne cesse de s’allonger avec le temps, faisant revivre ou mettant en lumière une part de l’Histoire et les personnages clés qui y sont associés.
 
À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, aux USA, apparaissent les premières agences de voyage, alors spécialisées dans les circuits en Normandie ou dans le reste de la France, où souhaitent se rendre des milliers d’Américains, soient qu’ils aient débarqué eux-mêmes et souhaitent revoir les lieux sous le visage de la paix, soit qu’il s’agisse de proches ou descendants souhaitant se rendre sur les tombes des victimes, dans les nombreux cimetières américains. On se souvient de la belle chanson de Michel Sardou, Monsieur le président de France, sortie dans les années 70.
 
Si le tourisme s’est ensuite émancipé de la seule corde historique, le concept de lieu de mémoire a continué son chemin, avec notamment la trilogie éponyme de l’historien Pierre Nora publiée entre 1984 et 1992.
 
Cadres de référence de valeurs et de repères communs, ces lieux peuvent être matériels, symboliques ou fonctionnels. Pour les définir est constitué en 1998 le Haut Comité des commémorations nationales, qui a charge de puiser dans l’important patrimoine historique français pour en faire revivre les grandes heures.
 
Cette mémoire des actes et des hommes est devenue nécessaire pour la compréhension des événements qui s’éloignent dans le temps ou dont les témoins directs disparaissent peu à peu (les poilus, soldats de la Première Guerre mondiale, ne sont déjà plus).
 
En découvrant ces sites chargés d’histoire, le visiteur réalise une sorte de pèlerinage permettant de clore le passé, de tirer des leçons des événements et des drames, de se reconnecter à ses racines pour mieux se tourner vers le futur.
 
Cette nouvelle édition du guide des Lieux de Mémoire en France ne peut cependant prétendre à l’exhaustivité. Son objectif est de faire découvrir au lecteur l’histoire d’une ou plusieurs nations meurtries à une époque donnée (Révolution française, guerre franco-allemande de 1870, abolition de l’esclavage, les deux guerres mondiales, entre autres), puis de l’inviter à se recueillir dans l’un de ces nombreux lieux de mémoire en France.
 
Les associations, collectivités territoriales, institutions, offices de tourisme, réalisent un travail remarquable de collecte, de préservation, de muséographie, afin que ces lieux soient accessibles, pour la plupart, à toutes les générations. Existe en version print ou digitale.

Article publié le 14/03/2022 à 08:36 | Lu 2541 fois




Twitter
Facebook