Sommaire
Article publié le 22/09/2022 à 01:00 | Lu 817 fois

Le point sur l'allocation du proche aidant




L’allocation journalière du proche aidant, la fameuse AJPA est un soutien financier (encore relativement peu connu du grand public) qui pourrait bénéficier à près d’un demi-million d’aidants qui mettent entre parenthèses leur activité. Explications.


Créée en 2020 et dans la pratique, l’allocation journalière du proche aidant (symbolisé par l’acronyme AJPA) est un revenu de remplacement à destination de personnes qui réduisent ou doivent cesser temporairement leur activité pour s’occuper de leur proche en situation de perte d’autonomie.
 
Dans ce contexte et à l’occasion de la journée nationale des aidants le 6 octobre prochain, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a voulu faire un coup de projecteur sur cette aide, dont les conditions d’accès ont été élargies le 22 juillet dernier. Elle pourrait de fait, bénéficier à 548.000 personnes.
 
En France, on dénombre 8 à 11 millions de proches aidants, qui s’occupent d’un parent en situation de perte d’autonomie. A ce sujet, la CNSA met à disposition l’ensemble des informations pratiques pour les guider dans leur démarche sur le site Internet Pour-les-personnes-agees.gouv.fr.
 
On le sait, les proches aidants actifs souhaitent parfois mettre en parenthèses provisoirement leur activité professionnelle pour se consacrer à leur proche, lorsqu’un changement de situation nécessite une plus forte présence.
 
Ils peuvent alors demander un congé (congé de proche aidant, congé de présence parentale) et une aide (AJPA ou AJPP -allocation journalière de présence parentale).
 
Pour rappel, l’AJPA indemnise l’aidant actif à hauteur de 58,59 euros par jour. L’allocation est versée dans la limite de 66 jours (avec un plafond de 22 allocations journalières par mois) pour l’ensemble de la carrière par la Caisse d’allocations familiales ou la Mutualité sociale agricole, impliquées au côté de la CNSA dans une politique volontariste de soutien aux aidants.
 
L’AJPA peut sous certaines conditions être fractionnée par demi-journée pour un montant de 29,30 euros.





Dans la même rubrique
< >

ARTICLES LES +