La technologie au service des ainés : une solution de prévention santé dans les maisons de retraite

En 2030, la population des plus de 65 ans sera supérieure à 15 millions en France et la question de la qualité de vie de nos aînés est plus que jamais d’actualité. Le dévouement des soignants et des aidants dans les EHPAD ne doit pas être remis en cause tant il est total et entier à l’instar de ce que nous avons vécu lors de la pandémie. Tribune de Dimitri Tintikakis, président & co-fondateur de VieConnect.





La technologie au service des ainés : une solution de prévention santé dans les maisons de retraite
Il est toutefois évident qu’une modernisation des organisations et de la prise en charge des personnes âgées dépendantes s’impose.
 
D’une logique quantitative des soins à la personnalisation des relations
Aujourd’hui, la santé connectée offre des solutions concrètes qui permettent d’individualiser le suivi médical de chaque personne âgée.
 
Face aux problèmes récurrents de recrutement de personnel en maisons de retraite depuis des années, il est important que le manque de personnel, souvent mis en avant, ne soit pas au détriment des résidents.
 
La technologie -tels que les objets connectés- vient aider les équipes soignantes en permettant un suivi personnalisé : changement des protections absorbantes à bon escient et au bon moment, suivi des constantes physiologiques en temps réel d’un résident en fonction de ses pathologies, etc…
 
Les professionnels de santé dans les établissements médico-sociaux sont des personnes engagées pour bien servir les besoins des résidents tout en respectant leur dignité ; les contraintes de ressources humaines du secteur imposent une révolution technologique pour plus d’humanité dans les établissements avec comme objectif le bien-vieillir.
 
Le bon soin est par définition personnel
Grâce à la santé connectée, fini les actions aléatoires et l’isolement des ainés.
 
L’intégration de plateformes de suivi à distance dans les systèmes de soins apporte une traçabilité fiable et sécurisée et une maîtrise des remontées d’informations qui émanent du terrain, améliorant ainsi le suivi des soins pour le plus grand confort des personnes dépendantes, la qualité de vie au travail des soignants et la confiance des familles.
 
*Dimitri Tintikakis est un ingénieur électronicien formé à la Silicon Valley aux Etats-Unis et passionné par les technologies connectées dans le domaine du médical.

Article publié le 27/06/2022 à 03:06 | Lu 4329 fois