Sommaire
Article publié le 30/11/2020 à 09:42 | Lu 1665 fois

La moitié des plus de 65 n'aurait jamais fait de test auditif...




On le sait d’une manière générale, les seniors font peu attention aux pertes auditives (contrairement à la vue par exemple). A ce sujet, l’enseigne Krys Audition affirme que la moitié de ses consommateurs seniors (les 60-65 ans et plus) n’a jamais réalisé un seul test auditif au cours de leur vie.


Selon les résultats de l'enquête JNA-Ifop 2020, publiés en début d’année, seule une personne sur deux affirmerait s'être déjà rendue chez un ORL pour faire un bilan complet de son audition et la moitié des consommateurs de 60-65 ans et plus n’a jamais réalisé de test auditif.
 
Un constat alarmant alors que la surdité est la préoccupation de santé majeure derrière l'AVC. Une appréhension qui s'est renforcée par le sentiment d'être mal informé sur les déficiences auditives. Pourtant, on le sait, il est primordial de maintenir les trois fonctions « clé » de l’audition : l’alerte, la communication et les émotions.  
 
Il faut savoir que les cellules sensorielles de l’oreille, celles qui servent à transmettre les informations sonores au cerveau, s’usent naturellement avec l’avancée en âge (le bruit peut également les détruire). Or, ces cellules ne se régénèrent pas. Une fois perdues, elles sont perdues à jamais.
 
Ce phénomène bien connu est appelé presbyacousie ; l’équivalent de la presbytie mais en matière de vision. A la différence près que lorsqu’on est atteint de presbytie, on porte des lunettes de manière tout à fait naturelle ; mais lorsqu’on développe une presbyacousie, la plupart des personnes concernées ne portent pas d’aides auditives !
 
Négligé depuis trop longtemps, le déficit auditif a de nombreuses conséquences : isolement social, déclin cognitif (mémoire et concentration) troubles neurodégénératifs, risques de chutes... Par exemple, saviez-vous qu’un problème auditif pouvait évoluer vers un problème cérébral, à même d’entraîner de graves difficultés de vie ?
 
En effet, le cerveau subit un stress lorsqu'il ne reçoit pas en quantité suffisante les informations dont il a besoin pour donner du sens au son, ce qui est préjudiciable à sa façon de fonctionner et donc, à sa santé. C’est paradoxal certes, mais rappelons que nous entendons avec notre cerveau et non avec nos oreilles.
 
C'est dans ce contexte que Krys Audition, souhaite sensibiliser et accompagner les jeunes seniors dès leurs premières. Créée en 2014, l’enseigne compte aujourd'hui près de 200 pôles audio et centres en France. L'enseigne fait partie d'une coopérative qui existe depuis plus de 50 ans.





Dans la même rubrique
< >

Vendredi 26 Février 2021 - 01:00 Fasciite plantaire : exercices pour la soulager