Sommaire
Article publié le 30/08/2018 à 11:02 | Lu 2200 fois

L'homme qui tartinait une éponge de Colette Roumanoff (livre)

Les éditions de la Martinière vont publier le 6 septembre prochain, à quelques jours de la Journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer, L’homme qui tartinait une éponge, mieux vivre avec Alzheimer. Un livre de 272 pages (19.90 euros) de Colette Roumanoff, préfacé de Martin Hirsch, qui offre une parole rare, à contre-courant du discours médical, sur cette maladie neurodégénérative.


L'homme qui tartinait une éponge de Colette Roumanoff (livre)
Aujourd’hui en France, on estime que près de 900.000 personnes sont atteintes par la maladie d’Alzheimer. Une pathologie qui concerne bien évidemment en premier lieu les malades, mais qui résonne également sur le quotidien des proches et notamment des conjoints et des enfants…
 
Dans ce contexte, on comprend que de plus en plus d’ouvrages sortent sur le sujet… La plupart sont écrits par de grands professeurs et abordent la maladie dans son aspect médical, d’autres sont rédigés par des aidants, comme cet ouvrage de Colette Roumanoff (maman de quatre enfants et notamment, d’Anne) qui a accompagné pendant dix ans son époux Daniel et entendu les confidences de centaines de personnes.
 
Quand son mari (ancien chef d’entreprise et écrivain) a été diagnostiqué Alzheimer en 2005, Colette Roumanoff a paniqué comme tout le monde, puis s’est rendu compte qu’il y était possible d’apprivoiser la maladie et de bien vivre avec.  
 
« Avec beaucoup de simplicité et de tendresse, Colette Roumanoff a consigné dans ce recueil des histoires extraordinaires, criantes de vérité » indique l’éditeur. Et de poursuivre : « des histoires racontées telles qu’elles sont vécues par les malades pour mieux les entendre et pas à pas apprivoiser la maladie ».
 
De ces témoignages et avec un talent pédagogique remarquable, l’auteur tire des leçons salvatrices et des recommandations pleines de bon sens. Par ailleurs, rappelons que Colette Roumanoff a commencé à partager en 2009 son expérience à travers un site internet Alzheimer-autrement.org et en 2014, avec une pièce de théâtre intitulée La Confusionite qu’elle a coécrite avec sa fille Valérie et qu’elle fait jouer par sa compagnie. Dès 2010 elle a initié des « ateliers théâtre pour les soignants et les aidants Alzheimer ».
 
Colette Roumanoff, diplômée de sciences Po Paris 1961, est une femme de théâtre. Elle a mis en scène sa fille Anne au début de sa carrière. Elle dirige depuis 26 ans une compagnie de théâtre qui porte son nom.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 01:00 Le point sur le dossier médical partagé (DMP)

Vendredi 16 Novembre 2018 - 01:00 Le diabète en France