Sommaire
Article publié le 08/04/2020 à 03:00 | Lu 2518 fois

Illectronisme : une plateforme en ligne pour lutter contre la fracture numérique




Les mesures de confinement mises en place pour lutter contre le COVID-19 accentuent la fracture numérique. De nombreux Français (notamment âgés) peinent à réaliser leurs démarches en ligne. Dans ce contexte, la plateforme Solidarite-numerique.fr a été lancée pour aider ceux qui ont des soucis avec l’utilisation des outils numériques.


En cette période de confinement, Internet est devenu essentiel -voire vital dans certains cas- pour effectuer ses démarches administratives, mais aussi pour travailler, faire ses courses ou rester en contact avec ses proches.
 
En 2019, il faut savoir que plus des deux-tiers (67%) des plus de 75 ans souffraient d’illectronisme et que 17% des Français ont du mal à servir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.
 
Illectronisme : devant ce néologisme aux sonorités quelque peu barbares, se cache l’illettrisme numérique. C’est-à-dire, l’incompréhension du fonctionnent et du maniement des ordinateurs, du web, des smartphones, etc. Bref, des nouvelles technos.
 
Comme on peut l’imaginer, cet "illectronisme" touche notamment les populations les plus fragiles : les personnes âgées (les seniors plus jeunes étant plus à l’aise avec ces outils), les personnes peu diplômées et les ménages aux revenus modestes.

Lire aussi : Jacques Toubon, les ainés et l'illectronisme
 
Pour accompagner ces personnes éloignées du numérique, un centre d’aide "Solidarité numérique" a été mis en place par les acteurs de la médiation du numérique, la MedNum, avec le soutien du secrétariat d'État chargé du numérique. Dans la pratique, il s’agit d’offrir une aide à ceux qui ne sont pas à l’aise avec un clavier !
 
Ce site propose ainsi plus de 230 ressources (des tutoriels, des liens vers des chaînes YouTube, des sites Internet utiles…).
 
Il contient plusieurs rubriques pratiques : s’initier à Internet et aux outils informatiques ; réaliser ses démarches administratives en ligne ; communiquer avec ses proches (communiquer grâce à une application mobile…) ; consulter un médecin à distance ; etc.
 
En tout, ce sont plus de 1 200 acteurs de la médiation numérique qui sont mobilisés pour accompagner les personnes éloignées du numérique pendant la crise du COVID-19. La plateforme recherche encore des volontaires pour conseillers les usagers et produire des ressources.