Sommaire
Article publié le 26/06/2018 à 10:01 | Lu 2289 fois

Hydratation en maison de retraite : un verre connecté au sein du Réseau Omeris

Le Réseau OMERIS, gestionnaire plusieurs maisons de retraite en France s’appuie sur les nouvelles technologies pour combattre la déshydratation chez les ainés, grâce au verre connecté, un dispositif inédit permettant de réaliser un suivi automatisé de l’hydratation. Le point avec Sylviane Paravy, directrice Hôtellerie du Réseau Omeris.


Comment envisagez-vous la gestion de l’hydratation au sein des résidences ?
Tout d’abord, il convient de préciser que nous n’attendons pas l’été pour gérer l’hydratation des résidents accueillis dans nos structures. Partant du principe que les personnes âgées perdent la sensation de soif, nous sommes particulièrement vigilants toute l’année.
 
Nous prenons en compte également la perte d’appétit qui peut les priver de l’apport hydrique de l’alimentation. La gestion de l’hydratation s’inscrit dans notre projet restauration-nutrition, en cela, nos actions visent à maintenir la qualité de vie des résidents en prévenant tout risque d’altération de leur état général. Une bonne alimentation et une bonne hydratation sont privilégiées.
 
Ces dispositifs sont renforcés l’été et nous adaptons nos menus en cas de canicule, afin de proposer des produits riches en eau, et les résidents sont incités à boire davantage. Concrètement, nous appliquons la règle des 8 verres par jour, en tenant compte des préférences de chacun : eau plate, eau gazeuse, jus de fruits, sirops… Nos équipes sont sensibilisées à l’arrivée de l’été, à une possible canicule et donc à redoubler de vigilance dans ces moments de grosses chaleurs.

 
Quelles-ont été les différentes étapes de collaboration avec la société Auxivia ?
Il y a tout d’abord une rencontre entre une jeune société innovante et un professionnel du secteur du
grand-âge, puis la mise en commun de compétences pour l’amélioration de la qualité de vie de personnes âgées.
 
La société Auxivia a approché le Réseau OMERIS en 2016, alors qu’elle recherchait un EHPAD pilote pour effectuer les tests de leur innovation, le verre connecté. Notre résidence Les 9 Soleils, à Clermont-Ferrand, a accepté de s’engager dans cette étude.
 
Dès sa présentation, nous avons vu l’intérêt d’une telle solution pour les résidents. Les attentes vis-à-vis Auxivia ont été précisées en amont du test, elles tenaient principalement en une grande disponibilité sur le site pour accompagner les équipes, tant par la formation à l’utilisation du verre, qu’au suivi des tests avec prise en compte des remarques et suggestions des utilisateurs.
 
Après de nombreux échanges entre nos services et les leurs, le déploiement a été réalisé fin mai 2017. Le produit a ensuite évolué sur des aspects de qualité pour une meilleure durabilité du verre et pour garantir la collecte des données via un logiciel. En mai 2018, le bilan du test a été effectué avec l’ensemble des parties prenantes, la direction de l’EHPAD, les infirmiers, le cadre de soin et la société Auxivia.
 
Au vu des retours positifs, et de l’intérêt prouvé, la société Auxivia a été invitée à venir présenter début juin 2018 le produit lors d’une réunion de médecins coordonnateurs et de cadres de soin.

A l’approche de l’été, le déploiement du verre connecté dit « intelligent », est maintenant en cours dans l’ensemble des établissements du Réseau OMERIS. Dans cette dernière étape, la société Auxivia reste présente et assure la formation des équipes de chacun de nos EHPAD.

Comment fonctionne le verre ?
Avec cette solution installée pour la première fois sur l’ensemble d’un réseau d’EHPAD, la mise en place des verres connectés dans les chambres et lieux de restauration des résidences se fait très simplement : grâce à une ergonomie adaptée aux personnes âgées, les verres connectés s’utilisent comme des verres standards et mesurent la quantité d’eau prise par le senior tout en vérifiant que le contenu n’ait pas été renversé.
 
Dans un premier temps, le verre connecté d’Auxivia apprend les habitudes de son utilisateur et enregistre les prises hydriques. Il peut s’allumer pour rappeler à l’utilisateur de boire ou pour l’inciter
à boire plus d’eau.
 
Lorsqu’il détecte un changement d’habitudes ou des risques hygiéniques, il signale ces anomalies au personnel soignant facilitant ainsi la prise en charge de l’utilisateur. Les données enregistrées par ce verre intelligent sont par ailleurs accessibles à tout moment grâce à un outil de suivi personnalisable.






Dans la même rubrique :
< >