Sommaire
Article publié le 16/03/2022 à 08:15 | Lu 2356 fois

Gouvernement : un plan renforçant l'intergénération dans les écoles et les lieux de vies des ainés




Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et Brigitte Bourguignon, ministre déléguée, chargée de l’Autonomie, ont lancé cette semaine à Paris, un plan d’action national visant à renforcer les solidarités intergénérationnelles dans les écoles et les lieux de vie des personnes âgées. Détails.


On le sait, de nos jours, la question des solidarités intergénérationnelles est devenue primordiale avec 2 millions de nos concitoyens âgés qui vivent isolés de cercles familiaux et amicaux. Et la pandémie n’a bien évidemment rien arranger à la chose !
 
Afin de lutter contre leur isolement et de retisser les liens entre générations (qui tendent à se déliter d’une manière générale), ces deux ministres ont décidé de déployer différentes actions visant à développer les partenariats entre les maisons de retraite (EHPAD), les résidences autonomie et les écoles.
 
A noter que de nombreuses initiatives, qui sont, pour la plupart, nées pendant la crise sanitaire, participent déjà à renforcer les liens entre générations. Par exemple, la mise en place il y a un an du « Service civique solidarité seniors », qui permet chaque année à 10 000 jeunes de s’engager dans une mission de service civique auprès de personnes âgées isolées, à domicile ou en établissement.
 
Autre exemple : ce que l’on appelle les « jumelages intergénérationnels » auxquels de nombreux établissements scolaires et établissements accueillant des personnes âgées participent déjà, autour d’un projet pédagogique et culturel commun.
 
Rappelons aussi les nombreuses actions des associations, et tout particulièrement celle de l’association « 1 lettre, 1 sourire », qui permet depuis des années déjà à des personnes de tous âges d’écrire une lettre à destination de personnes âgées accueillies en EHPAD. De nombreux professeurs ont d’ores et déjà fait participer leurs élèves à ce projet, conventionné par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, depuis la rentrée 2021.
 
Afin de favoriser le développement de ces initiatives intergénérationnelles partout en France, le Gouvernement transmet aux différents intervenants les documents suivants :
- Un livret d’accompagnement pédagogique pour les écoles visant à faciliter la participation des équipes éducatives au projet « 1 lettre, 1 sourire » ;
- Un kit pédagogique à destination des enseignants visant à les accompagner dans le montage d’un projet intergénérationnel ;
- Un kit pédagogique à destination des directeurs d’EHPAD et de résidences autonomie, en lien avec Make.org, dans le cadre de sa « Grande cause aînés ». Il vise à les aider à monter un projet de jumelage intergénérationnel. Il est accompagné d’un exemple de convention dont l’usage ne revêt pas de caractère obligatoire.
 
Pour Jean-Michel Blanquer : « en enseignant à nos près de 13 millions d’élèves des savoirs, mais aussi des valeurs, nos professeurs assurent jour après jour cet acte au fondement de toute société, source de lien entre les individus, l’acte de transmission ».
 
De son côté, Brigitte Bourguignon indique : « la crise nous a démontré l’importance de refonder un nouveau pacte entre les générations. Je refuse de voir se creuser un écart entre jeunes et anciens et je ne crois pas à la fatalité d’une guerre de générations. Ce n’est pas ce que veulent les Français ».