Sommaire
Article publié le 12/03/2020 à 01:50 | Lu 3301 fois

Glaucome : une BD pour mieux comprendre la maladie...




A l’occasion de la Semaine Mondiale du glaucome, l’UNADEV a dévoilé à Lille une bande dessinée intitulée « Le Crépuscule des yeux » dans laquelle Héloïse qui découvre qu’elle souffre d’un glaucome, maladie oculaire d’évolution lente et insidieuse.


Glaucome : une BD pour mieux comprendre la maladie...
Destinée au monde médical et aux patients atteints de glaucome, cette BD romancée publiée avec le soutien de l’UNADEV aux Editions Narratives et en partenariat avec Glaukos propose une visée pédagogique, ce qui en fait de fait, un excellent outil de sensibilisation et d’information au handicap visuel, à l’importance du dépistage et à la prise de médicament.

Plus concrètement, l’histoire met en lumière une dame, Héloïse, qui découvre un jour qu’elle souffre d’un glaucome, maladie oculaire d’évolution lente et insidieuse (on s’en rend compte souvent trop tard). Au fil des pages, le lecteur découvre le quotidien de ce personnage atteint du glaucome, de l’acceptation progressive de sa pathologie à sa compréhension plus médicale et partagera ses doutes et ses espoirs.

Un moyen original et ludique de communiquer sur une thématique sérieuse, voire grave dans certains cas. Précisons que de plus en plus de bandes dessinées sont réalisées afin d’informer les anciens et leurs proches, des différentes problématiques qui leur sont propres…
 
Première cause de cécité absolue dans le monde et avec plus d’un million de personnes touchées en France, le glaucome est une pathologie oculaire grave dont près de la moitié des personnes concernées l’ignorent.
 
Cette maladie est insidieuse, car elle est sans symptôme jusqu’à un stade avancé ; seuls un suivi régulier chez l’ophtalmologiste, une prise en charge précoce et la mise en place d’un traitement adapté permettent d’éviter d’importantes pertes du champ visuel menant, à terme, à la cécité.