Sommaire
Article publié le 08/10/2015 à 07:15 | Lu 1306 fois

Gerd Müller : l'ancien footballeur atteint par Alzheimer

La plupart des baby-boomers amateurs de football se souviennent très bien de Gerd Müller. Un attaquant de football légendaire qui a marqué 533 buts en quinze ans de carrière. Alors qu’il fêtera ses 70 ans le 3 novembre prochain, on vient d’apprendre que l’ancien sportif est atteint de la maladie d’Alzheimer.


Gerd Müller, DR
Gerd Müller, numéro 9, est un grand nom du football. Le Bombardier est l’un de ces champions qui font rêver des générations de jeunes gens et de supporters (bon peut-être moins chez les Français, effectivement !). Mais quand même, Gerd Müller est une légende du foot.
 
L’homme a joué au Bayern de Munich et en équipe nationale, la fameuse Mannschaft, actuelle championne du Monde. Sa carrière s’est étalée de 1964 à 1981 (jusqu'en 79 au Bayern), au cours de laquelle il a marqué un total de 533 buts ! Les Allemands lui doivent une fière chandelle puisqu’il marqua un goal décisif contre les Pays-Bas lors de la Coupe du Monde en 1974, point qui permit à l’Allemagne d’inscrire une belle étoile dorée sur son maillot !
 
Un récent communiqué du Bayern de Munich nous apprend donc que l’ancien footballeur est atteint de la maladie d’Alzheimer et qu’il est « suivi professionnellement depuis février 2015 ». Et le club d’ajouter : « les médias et le grand public ont protégé Gerd Müller dans cette situation difficile et respecté sa sphère privée ».
 
Ce footballeur est considéré comme l'un des plus grands joueurs de la planète en Allemagne ; à juste titre puisqu’il fut quatre fois champion d'Allemagne (1966, 1967, 1969 et 1971) et trois fois vainqueur de la Coupe des champions (C1 en 1974, 1975 et 1976). Il reste aussi le meilleur buteur de l'histoire du championnat d'Allemagne avec 365 buts. Sans oublier son Ballon d'Or en 1970. « Sans Gerd Müller, le Bayern serait toujours dans une cabane en bois » a déclaré le « Kaiser » Franz Beckenbauer, coéquipier et ami du « Bombardier ».
 
Gerd Müller a mis un terme à sa carrière en 1981 alors qu’il évoluait avec le club de Fort Lauderdale (USA). Il est revenu à Munich en 1992, pour entraîner l’équipe des juniors puis l’équipe réserve du Bayern. Son médecin traitant, le professeur Hans Förstl, souligne combien « le grand soutien de son épouse et la loyauté exemplaire du Bayern l’aident depuis déjà plusieurs années. Malgré des signes évidents de sa maladie, la famille bavaroise, les supporters et les médias l’ont traité avec un grand respect ». Un grand monsieur du foot. On ne l’oublie pas. 





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Août 2018 - 02:37 Canicule : l'eau, point trop n'en faut