Sommaire
Article publié le 10/03/2017 à 01:00 | Lu 1099 fois

Générations Mouvement représente les seniors au HCFEA

Nouvellement créé en décembre 2016, le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) a été institué par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (loi ASV). Générations Mouvement, association et premier réseau associatif de seniors de France, a intégré le HCFEA dès sa création en janvier 2017.


Constitué de trois conseils, son rôle consiste à animer le débat public et à apporter aux pouvoirs publics une expertise transversale sur les questions liées à la famille et à l’enfance, à l’avancée en âge, à l’adaptation de la société au vieillissement et à la bientraitance.
 
Représentée par Pierre Erbs, administrateur et secrétaire de la Fédération nationale, l’association participe activement aux séances de travail du Haut Conseil. Cette nouvelle mission permet à Générations Mouvement d’asseoir son rôle représentatif des seniors qu’elle occupe depuis de nombreuses années dans les instances chargées des questions relatives aux retraités et aux personnes âgées.
 
« Générations Mouvement existe et s’engage depuis plus de quarante ans pour créer du lien social, favoriser les rencontres et lutter contre l’isolement des personnes âgées. Forte d’une vie associative riche et d’un maillage territorial dense, la Fédération dispose des moyens nécessaires pour défendre les intérêts des seniors au sein des instances publiques et nous souhaitons qu’elle soit associée à toutes les décisions les concernant » indique Pierre Erbs.
 
Et d’ajouter : « au sein du HCFEA, nous serons particulièrement attentifs à ce que la loi ASV soit correctement appliquée et à ce que les questions liées aux personnes âgées soient abordées de manière transversale et intergénérationnelle afin de trouver des réponses adaptées à la société d’aujourd’hui ».
 
Lors de la première réunion du HCFEA, le 1er février dernier, un programme de travail propre à la formation âge a été établi pour l’année 2017. Générations Mouvement et les autres membres du conseil apporteront leur expertise sur les thématiques suivantes :
- le suivi des textes d’application et des rapports prévus par la loi ASV
- la perte d’autonomie
- le logement et le cadre de vie
- la santé et la prise en charge des dépenses de soins des personnes âgées
- les travaux spécifiques à la loi ASV : mise en œuvre des politiques d’autonomie dans les départements par les Conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie et le suivi du programme Monalisa






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 10:06 Fin de vie : trois projets récompensés